Entre le golfe d’Ajaccio et le golfe de Sagone, il existe 4 îles de porphyre qui en sont un peu la frontière. « LES ILES SANGUINAIRES »

  • l’ile Mezu mare
  • l’île des Cormorans
  • l’île Cala d’alga
  • l’ile de Porri

Le phare situé à 80m de haut à été construit en 1870 sur la plus grande des îles ( Mezu mare ) Un lazaret a été construit en 1806 sur cette même île et servait de poste de quarantaine aux pêcheurs Corses de corail surnommés ( i sanguinari – les gens au sang noir ) qui allaient le pêcher sur les côtes Algériennes d’où ils étaient régulièrement chassés.

On remarquera que la roche là bas n’est pas rouge comme on pourrait penser, mais…. verte !!

Aerial view of Sanguinaires bloodthirsty Islands in Corsica, France

Alors pourquoi les appellent-on les îles sanguinaires?

La première version viendrait des fleurs – C’est au coucher de soleil que les îles s’embrasent  probablement dû à la lumière pourpre qui ensanglante les roches, soit à la couleur des frankénies  petites plantes à fleurs roses dont les feuilles virent au rouge vif en automne, ou bien aux fleurs roses des Nivéoles

La seconde version viendrait tout simplement de leur dénomination en rapport avec la ville de Sagone – Des cartes géographiques anciennes font mention des îles « Sagonnaires » (isule sagunarie) nommées par l’évêché de Sagone. Sur une carte datée de 1595, l’archipel est nommé « Sagonares insulae », soit « les îles qui annoncent Sagone». avec le temps, elles sont devenues les iles sanguinaires.

Alors, que vous préfériez la première version ou bien la seconde, on constatera qu’il n’ y a absolument rien de barbare concernant ce nom « sanguinaire ».

Mais une chose est sûre, avec ses couchers de soleil tous plus surprenants les uns que les autres, les îles sanguinaires vous émerveilleront à chaque fois.