Nous avons parlé dans un autre article des 5 000km2 de granit qui composait une partie de la Corse. À cela s’ajoute dans la Corse du Nord-Ouest 700 km2 de roches volcaniques du Monte Cinto ( qui est un volcan ) jusqu’à Scandola en passant par la Paglia Orba. Ces roches volcaniques ce sont mises en place tout à la fin de l’ère primaire. La corse était toujours rattachée au continent à cette période là par le massif de l’Esterel et des Maures.

L’écorce terrestre va se fragiliser et créer des fissures durant cette période et le magma qui se trouve dessous en fusion va remonter à la surface dans une éruption absolument catastrophique avec des coulées de lave à 500 Km/h et des températures de plus de 800°. Se met en place assez rapidement, un relief qui va se souder à chaud en comblant des vallées et des reliefs et va former les roches qui donneront ultérieurement les paysages que nous connaissons donc en Corse du Cinto à Scandola.

Ce qui est vraiment spectaculaire lorsque nous sommes à Scandola, ce sont les grands prismes rouges qui s’empilent comme des marches d’escalier qui sont donc bien des roches volcaniques.

On a pu enregistrer, dans ses roches volcaniques, leur emplacement magnétique lors de leur refroidissement, ce qui a permis de connaitre la dérive du continent « Corso-Sarde ».