La mer Méditerranée s’évapore en moyenne de 2 mètres par an. Les fleuves qui s’y jettent ne suffisent pas combler cette perte car ils ne peuvent la remplir que de 1 mètre. C’est l’océan Atlantique par le détroit de Gibraltar qui remplie le nécessaire. Le détroit est malgré tout assez petit ( 14 km de long et 300 mètres de profondeur ) et on considère que la Méditerranée est une mer quasi fermée. Tout a basculé voilà 5,6 millions d’années, par la remontée de la plaque tectonique africaine vers la plaque eurasienne, le détroit c’est alors fermé. Cet isolement provoqua l’évaporation et le quasi-assèchement de la Méditerranée, dont les eaux baissèrent de 1,5 à 2,7 km par rapport à leur niveau actuel.

Durant cette période d’assèchement, le sel s’est donc déposé sur le sol et à certains endroits, la hauteur de cette couche de sol est de plus de 1 000 mètres. Sous la vase de Méditerranée, il y a donc bien 1 000 mètres d’épaisseur de sel

A child, boy exploring the cracked salt crust and evaporation at a salt pan.

Comment s’est remplie la mer Méditerranée il y a plus de 5 millions d’années? Grâce à une immense chute d’eau ou par une inondation rapide éclipsant les scénarios hollywoodiens les plus catastrophiques?

300 millions d’années plus tard, les eaux de l’océan Atlantique ont de nouveau pu remplir le vaste bassin. Les processus géophysiques expliquant ces événements ne sont pas encore totalement connus.

Des chercheurs espagnols de Barcelone proposent un nouveau scénario pour le remplissage de la mer Méditerranée au Zancléen, il y a 5,3 millions d’années. Selon Daniel Garcia-Castellanos et ses collègues, tout aurait commencé par un écoulement modeste des eaux océaniques creusant progressivement la barrière rocheuse au niveau de Gibraltar pendant quelques centaines d’années.

Ce ‘ruisseau’ n’aurait permis de remplir que 10% du volume de la Méditerranée, selon les chercheurs. Une fois la digue suffisamment érodée, une brusque inondation se serait produite, déversant en moins de deux ans les 90% restants. A ce moment-là, le niveau de la mer Méditerranée se serait élevé de 10 mètres par jour! Le débit était 500 fois plus puissant que celui de l’ Amazone et on a eu également l’apparition de cascades hautes de 1 500 mètres de haut.