Lucile Rossi, maître de conférence à l’université de Corte nous apprend qu’entre les dauphins, il existe un langage corporel mais aussi un langage sonore. Ils disposent d’un sonar qui fonctionne comme un radar. Ils émettent des ondes qui leur reviennent et ainsi ils savent ce qui se trouvent devant eux. ils peuvent localiser ainsi des filets de pêche, des poissons, des obstacles quelconques. Entre eux ils ont vraiment une façon spécifique de parler. un seul dauphin est capable d’alerter des dizaines de dauphin d’un danger imminent en émettant un son très spécifique. Il y a un vrai conteste de communication entre eux.

ils sont capable d’émettre un phrasé complet, comme une mélodie musicale, Ils possèdent et structure totalement leur communication dans le contexte qu’ils veulent émettre. Maîtriser un tel langage prouve qu’ils ont la même capacité que les être humains.

les dauphins émettent 2 types de signaux sonsores:

  • des émissions qu’on apparente à des « clics » qui sont en fait un système d’émission-réception radar car on considère qu’avec les yeux, ils voient très peu de choses, c’est donc une vision purement mentale de leurs yeux?
  • La deuxième chose sont des émissions sonores de l’ordre de la communication qui leur permettent d’échanger des informations.

Et chose incroyable! on a découvert qu’il y a au sein d’un groupe une trame d’émission commune entre tous les échanges sonores. Les fréquences et les modulations de la fréquence évoluent en fonction du temps et se retrouve quasi identique d’un individu à l’autre appartenant au même groupe.

Lorsque un dauphine nait, il aura le même accent que sa mère, si c’est une femelle, plus elle grandira, plus son accent se différenciera de sa mère, comme ça lorsqu’elle même aura des petits et quand elle les appellera, les petits sauront reconnaitre la même et ne pas confondre avec la grand mère. les mâles eux ne changent pas d’accent.