Constantin Rossi naît à Ajaccio le 29 avril 1907. Son père, Laurent, est artisan tailleur. Sa mère, Eugénie, se consacre, en plus de l’atelier familial, à ses huit enfants. Constantin porte le prénom de l’un de ses frères, décédé en bas âge à la fin de l’année 1906. Dès son enfance, il passe son temps à chanter et préfère l’école buissonnière aux études.

À moins de 20 ans, il rencontre Annie Marlan, l’une des violonistes venues donner un concert à la terrasse du Café Napoléon, en tombe amoureux, part avec elle sur la Côte d’Azur, l’épouse à Toulon et devient vite le jeune père de Pierrette. Tino ayant du mal à trouver un travail stable Annie demande rapidement le divorce.

De retour à Ajaccio, il devient (grâce aux relations de son père) changeur au casino, où il rencontre la secrétaire du directeur, Faustine Fratani, qui devient sa deuxième épouse. À la suite de l’incendie du casino en 1929, ils retournent sur le continent dans l’espoir d’une embauche au casino d’ Aix-en-Provence , sans succès. Le couple s’installe alors à Marseille dans une chambre miteuse du quartier des Réformés. De repas trop légers en boulots trop temporaires (voiturier, plongeur, portier de boîte de nuit…), Tino Rossi traverse les mois les plus pénibles de sa vie. Sa seule consolation : retrouver au bar « Le Terminus » les étudiants Corses de la faculté de droit et chanter pour ces futurs ténors du barreau ou magistrats de renom.

« Chanteur de charme »

Le baryton-basse provençal Adrien Legros (1903-1993) le remarque alors, lui donne des conseils pour mieux respirer et poser sa voix, et le met en relation avec le producteur de tournées Louis Allione, dit « Petit Louis », qui le produit sur de petites scènes provençales, la toute première fois en 1930, dans le village vauclusien de Lauris en le présentant comme « Le Roi des chanteurs de charme », une expression qui le suivra tout au long de sa carrière. Constantin choisit alors de devenir Tino.

a maison de disques Columbia s’intéresse alors rapidement à lui. En 1933, séduit par le dynamisme de son directeur Jean Bérard dans le domaine novateur de la publicité, il s’engage à ses côtés. Sa carrière prend une dimension essentielle au music-hall. Dans ces années 1930, l’industrie du disque balbutie et la radio n’est pas encore un objet familier. Elle va bientôt donner aux artistes une audience nouvelle, avec ce que cela représente sur les ventes de disques. Dans le cas de Tino Rossi, sa voix est tellement présente sur les ondes qu’en 1939, il demande lui-même, par écrit, aux stations de moins le programmer car il craint de lasser les auditeurs.

Après quelques « apparitions » vocales et silhouettes, en mars 1936, sort « Marinella » un film écrit exprès pour « Tino », la nouvelle coqueluche du disque et de la TSF. C’est un triomphe.

Il donne quelques récitals aux USA, où sa chanson Vieni… Vieni… est reprise par Rudy Valée (reprise qui se classe n°1 une semaine en 1937). Mais le chanteur ne se plaît pas en  aux états unis et refuse les offres financièrement alléchantes d’Hollywood, qui le verrait bien en prince russe reconverti en danseur mondain dans une super-production de la 20th Century Fox baptisée Balalaïka. Il poursuit alors sa tournée au Canada où, dans les gares, la foule se masse pour essayer de l’apercevoir à une fenêtre de son train

Comme de nombreuses célébrités, Tino Rossi est arrêté le 7 octobre 1944 : plusieurs policiers à la recherche de renseignements sur un Corse l’attendent dans les coulisses du Moulin rouge pendant qu’il donne un gala au profit des personnes âgées de Montmartre. « Les Corses m’en ont assez fait voir. Foutez-moi ça au trou », lui assène bientôt un commissaire. Suit une détention de trois mois à la prison de Fresnes durant laquelle il refuse l’aide d’un avocat. Il est exempté de toute poursuite par un juge estimant dénuée de fondement l’instruction montée contre lui par l’inspecteur Georges Clot qui avait cité de nombreux témoins signalant son comportement anti-français. Tino Rossi — fait rarissime à l’époque — reçoit d’exceptionnelles excuses officielles car les faits suivants plaident pour lui : fin 1941, il répond à un journaliste de L’Alerte lui demandant de formuler un vœu pour son île natale pour la nouvelle année 1942 qu’elle reste toujours française et, en octobre 1943, il prête sa voiture personnelle à un réseau de Résistance pour transporter des armes et permettre plusieurs évasions (dont celle d’un général).

Avec « Petit papa Noêl » qu’il interprète pour la première fois en public sur la scène de l’ ABC l’en 1948, il remporte un phénoménal succès. En ce premier vrai Noël depuis 1938, ce cantique laïc arrive opportunément pour restaurer la plus traditionnelle des fêtes familiales et répondre aux instructions gouvernementales (pas de chants religieux dans les écoles de la République). Dans la foulée de ce triomphe, Tino Rossi multipliera les enregistrements de chants de Noël.

Simonet63, CC BY-SA 3.0 https://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0, via Wikimedia Commons

Sa carrière dans l’opérette commence officiellement le 17 décembre 1955 avec Méditerranée au Théâtre du Châtelet qui se joue jusqu’en 1957, à guichets fermés. En 1969, il récidive avec Le Marchand de soleil, de nouveau sur la scène du Théâtre Mogador. Néanmoins, Tino Rossi arrive à un âge où il désire mieux profiter de sa famille et de la Corse. On ne le verra donc plus sur scène qu’à l’occasion de tournées régulières (y compris à l’étranger) et de nombreuses participations bénévoles à des galas.

Il meurt dans la soirée du 26 septembre 1983 à son domicile de Neuilly-sur-Seine des suites d’un cancer. Ses obsèques ont lieu en l’église parisienne de La Madeleine le 29 septembre. Les conditions météorologiques ne permettant pas à un avion d’atterrir à Ajaccio , c’est en voiture qu’il traverse une dernière fois sa Corse depuis Bastia , salué de village en village par les maires ceints de leur écharpe tricolore et une population dignement recueillie. Il est inhumé le 1er octobre au cimetière marin d’Ajaccio, dans la chapelle qu’il avait lui-même choisie au début des années 1960. Des visiteurs viennent s’y recueillir, par milliers, tous les ans.

Tino Rossi reste l’ artiste Français recordman des ventes de disques avec 700 Millions d’albums vendus dont 80 millions du « Petit papa Noël »

Filmographie

Revues, opérettes et comédies musicales

  • 1934 – Parade de France (Casino de Paris) : « revue des beautés de notre pays et de nos colonies » en deux actes et cinquante tableaux, de Henri VarnaLéo Lelièvre et Marc-Cab. Tino Rossi figure dans les tableaux « Corse île de beauté » et « La plus grande France » (renommée en 1935 « L’Afrique »). Première représentation le 25 septembre. Première représentation avec Tino Rossi le 14 octobre. Jouée jusqu’en octobre 1935.
  • 1936 – Tout Paris chante (Casino de Paris) : revue en deux actes et trente-six tableaux, modifiée en trente-quatre tableaux, de Henri VarnaLéo Lelièvre, Marc Cab & Charles Tutelier. Tino Rossi participe en tant que vedette principale aux tableaux « Ceux de la légion », « Roi de cœur », « Les chansons d’amour ». Première représentation le 25 septembre.
  • 1955 – Méditerranée (Théâtre du Châtelet) : opérette à grand spectacle en deux actes et vingt tableaux, musique Francis Lopez, livret Raymond Vincy, mise en scène Maurice LehmannThéâtre du Châtelet. Notamment entouré de Fernand SardouPierjac et Aglaé, Tino Rossi (Mario Franchi), grande vedette de la scène, du disque et de la radio est l’invité d’honneur de La Croisière bleue.
  • 1957 – Naples au baiser de feu (Théâtre Mogador): opérette à grand spectacle en deux actes et vingt-trois tableaux de Henri Varna et Renato Rascel. Au Théâtre Mogador, à nouveau secondé par Pierjac, Tino Rossi interprète Antonio, un chanteur qui exerce son art tous les soirs sur la terrasse d’une trattoria de Naples.
  • 1963 – Le Temps des guitares (Théâtre de l’ABC): opérette à grand spectacle en deux actes et vingt tableaux de Raymond Vincy et Francis Lopez, montée sur la scène de l’A.B.C. Tino Rossi joue son propre rôle, gaiement assisté de Josy AndrieuRita CadillacMaurice Baquet et Pierre Doris.
  • 1969 – Le Marchand de soleil (Théâtre Mogador): comédie musicale à grand spectacle en deux actes et vingt tableaux de Robert Thomas et Jacques Mareuil (airs additionnels de Laurent Rossi et de Henri Betti), mise en scène Robert ManuelThéâtre Mogador. Accompagné d’Éliane Varon, Tino Rossi campe le milliardaire fantasque et philosophe Antoine Castelferrac.
  • 1982-1983 (du 4 novembre au 2 janvier) – Cinquante ans d’amour : Tino Rossi est au cœur du spectacle qui se joue, comme à ses débuts, au Casino de Paris. Sur une idée de Laurent Rossi, qui en assure la direction artistique, voici l’occasion de célébrer ses noces d’or avec le public dans une mise en scène de Maritie et Gilbert Carpentier en deux actes et dix-huit tableaux produite par Michel Olivier et Jacques Marouani, le fils de Félix, compagnon de route de Tino depuis 1934. Barry Collins règle la chorégraphie. Des guitaristes corses placés sous la direction d’Antoine Bonelli l’accompagnent sous la direction d’orchestre de Paul Piot.

Bibliographie

  • Daniel Arsand, Mireille Balin ou la beauté foudroyée, éd. de la Manufacture, 1989.
  • Maurice Berthon, Mireille Balin et Tino Rossi, éd. René Debresse, 1942.
  • Emmanuel Bonini, Tino Rossi, éd. du Rocher, 2003.
  • Emmanuel Bonini, Le Vrai Tino – Témoignages et portraits inédits (préface de Jean-Jacques Debout), éd. Didier Carpentier, 2013.
  • René Chateau, Tino Rossi et le cinéma, éd. René Chateau, 1993.
  • Christian Delange, Tino Rossi, éd. PAC, 1985.
  • Philippe Laframboise, Tino Rossi, éd. de la Presse, Ottawa, 1972.
  • Philippe Laframboise, Tino Rossi – Cinquante ans d’amour, éd. Proteau, Montréal, 1983.
  • William Laurent, Tino Rossi – La mémoire du cœur, éd. Franklin Loufrani, Paris, 1982.
  • William Laurent, Tino Rossi – La légende, la vie… Et l’amour, éd. Franklin Loufrani, Paris, 1983.
  • Fabien Lecœuvre, Petites histoires pour grandes chansons, éd. du Rocher, 2009.
  • Carlos Leresche, Tino Rossi secret (préface de Jacqueline Pagnol), éd. Tom Pousse, 2012.
  • Christian Plume et Xavier Pasquini, Tino Rossi, éd. Bréa, 1983.
  • Jean Richard, De Paulus à Tino Rossi, éd. Librairie de Paris, 1964.
  • Laurent Rossi, Tino Rossi, mon père, Flammarion, 1993.
  • Laurent Rossi et Anne-Sophie Simonet, Tino – L’Étoile éternelle (préface de Jacqueline Pagnol), éd. Nice-Matin (supplément de 32 pages), 25 septembre 2013.
  • Tino Rossi, Ma vie et mes chansons, éd. Société française de librairie et d’éditions, 1937.
  • Tino Rossi, Tino, Stock, 1974.
  • Constant Sbraggia, Tino Rossi l’Ajaccien, éd. La Marge, 1991.
  • Constant Sbraggia, Tino Rossi – Un destin enchanté, éd. des Équateurs, Paris, 2013.
  • Gérard Trimbach, Tino Rossi, éd. Delville, 1978.
  • Gérard Trimbach, Tino Rossi – Cinquante ans d’amour, éd. Delville, 1982.
  • Frédéric Valmont, Tino Rossi – L’Éternelle romance (préface de Jean-Paul Sermonte), éd. Didier Carpentier, 2011 (un CD joint).

78 tours édités en France

FRANCE – PARLOPHONE

  • 85486 (1932) O Ciucciarella [138939.2] – Nini Nanna (rarement écrit Ninni Nanna) [138940.2] (disque également sorti sous la même référence en Grande-Bretagne)

FRANCE (& Union Française) – COLUMBIA

Étiquette MARRON.

  • BF 21 (1934) Aubade du roi d’Ys [CL4667.1] – Manon, le rêve de Des Grieux [CL4802.1]
  • BF 29 (1936) Romance de Maître Pathelin [CL5675.1] – Où voulez-vous aller ? [CL5676.1]
  • BF 31 (1936) Les pêcheurs de perles (Romance de Nadir) [CL5975.1] – Berceuse de Jocelyn [CL5976.1]
  • BF 39 (1937) Santa Lucia [CL6422.1] – Catari ! Catari ! [CL6423.1] (2 titres du film « Naples au baiser de feu »)
  • BF 40 (1937) Paradis du rêve [CL6420.1] – Si tu le voulais [CL6421.1]
  • BF 41 (1938) Ave Maria (de Gounod) (1re version) [CL6813.3] (dans le film « Lumières de Paris ») – Ave Maria (de Schubert) [CL6814.2]
  • BF 41 (1948) Ave Maria (de Gounod) (2e version éditée par erreur) [CL6813. 3 gravé ; CL6813.1 en réalité] (dans le film « Lumières de Paris ») – Ave Maria (de Schubert) [CL6814.2] Tirage plus rare.
  • BF 42 (1938) Idéal [CL6817.1] – Si vous l’aviez compris (1re version) [CL6818.3]
  • BF 42 (1938) Idéal [CL6817.1] – Si vous l’aviez compris (2e version éditée par erreur) [CL6818.3 gravé ; CL6813.1 en réalité].
  • BF 43 (1939) Tristesse [CL7052.1] (dans le film « Le Chanteur inconnu » indiqué à partir de 1947) – Pensée d’automne [CL7053.1]
  • BF 44 (1939) Trois anges sont venus [CL7152.1] – Minuit Chrétiens [CL7153.2] (disque originel)
  • BF 44 (1951) Trois anges sont venus [CL7152.21] – Minuit Chrétiens [CL7153.21] (repiquage magnétique nov. 1951 du disque originel – prises identiques mais sonorité dégradée)
  • BF 91 (1946) Aubade du roi d’Ys (BF21) – Tristesse (2 titres dans le film « Le Chanteur inconnu ») (BF43)
  • BF 152 (1949) Ô Corse île d’amour – Vieni… vieni (2 titres de la revue du Casino de Paris « Parade de France ») (=DF1605)
  • BF 168 (1949) Célèbre Serenata [CL6819.1] (DF2493) – O sole mio (2e version) [CL6820.1 gravé ; CL6820.2 en réalité] (du film « Naples au baiser de feu »)
  • BF 304 (1949) Reviens (2e version) [CL6815 gravé ; CL6815.1 en réalité] – Le temps des cerises [CL6816.2] (DF2455)
  • BF 556 (1953) La petite mule [CL9402.21] – La danse à la mode [CL9403.21]
  • BF 557 (1953) Amore mio [CL9356.21] – Mouettes sur Sorrente [CL9357.21]
  • BF 574 (1953) La voix de ta chanson [CL9400.21] – Ne lui dis jamais [CL9401.21]
  • BF 588 (1953) Moulin rouge (1re version) [CL9520.21] (du film « Moulin rouge ») – Madalena [CL9522.21]
  • BF 588 (1953) Moulin rouge (2e version) [CL9533.21] (du film « Moulin rouge ») – Madalena [CL9522.21]
  • BF 590 (1953) Pour un rêve d’amour [CL9534.21] – Deux petits chaussons [CL9535.21] (du film « Limelight »)
  • BF 593 (1953) Ne laissez pas s’enfuir l’amour [CL9521.21] – Tango mélodie [CL9595.21]
  • BF 594 (1953) Bella bella donna [CL9591.21] – La fête des fleurs [CL9593.22] (2e version, longue) (2 titres du film « Tourments »)
  • BF 595 (1953) Les fées vont revenir [CL9592.21] – Soir espagnol [CL9594.21] (2 titres du film « Tourments »)
  • BF 597 (1954) Vous, vous, vous [CL9638.21] – Deux amoureux [CL9641.21]

Étiquette NOIRE.

  • DF 1296 (1933) Berceuse [CL4418.1] – A Rustaghia [CL4420.1]
  • DF 1297 (1933) Ajacciu bellu [CL4419.1] – Canzona di u cucu [CL4421.1]
  • DF 1333 (1933) Sanguinari [CL4471.3] – T’aimer [CL4474.3]
  • DF 1338 (1933) Tango de Marilou [CL4521.3] – Viens aimer [CL4522.1]
  • DF 1349 (1933) Vous, qu’avez-vous fait de mon amour ? [CL4535.1] (de la revue du Casino de Paris 1933-1934) – La Viruta [CL4536.2] (Instrumental orchestre Orlando)
  • DF 1389 (1933) Obsession [CL4559.1] – Demain [CL4560.1]
  • DF 1416 (1934) Loin de moi (ou titre originel provisoire jusqu’en avril 1934 : C’est toi toujours) [CL4646.1] – J’ai rêvé d’une fleur [CL4648.1] (de l’opérette « Au pays du soleil »)
  • DF 1417 (1934) Pourquoi ces larmes ? [CL4647.1] – Pourquoi seriez-vous si jolie ? [CL4649.1]
  • DF 1435 (1934) Finestre [CL4703.1] – Parla mi d’amore Mariu [CL4704.1]
  • DF 1443 (1934) Veni d’oousi [CL4660.1] – Magali, ma bien-aimée [CL4659.1] (par autre interprète : Adrien Legros)
  • DF 1453 (1934) Rien… [CL4701.1] – Un soir… pas davantage [CL4702.1]
  • DF 1488 (1934) Près de la cascade [CL4803.2] (du film « Prologues ») – Valse de l’ombre [CL4804.2] (du film « Les chercheuses d’or »)
  • DF 1507 (1934) Un tango pleure [CL4797.1] – Une fête à Versailles [CL4796.1] (Instrumental orchestre Orlando)
  • DF 1508 (1934) Apprenez-moi des mots d’amour [CL4799.1] – Los desterrados [CL4798.1] (Instrumental orchestre Orlando)
  • DF 1528 (1934) Descends sur ma gondole [CL4833.1] (du film « Casanova ») – Tu souris [CL4834.1]
  • DF 1538 (1934) Honey Moon Hotel [CL4831.1] – Shangaï Lil [CL4899.1] (2 titres du film « Prologues »)
  • DF 1541 (1934) Ne t’en va pas (du film « Wonder Bar ») [CL4898.1] – Du fond du cœur [CL4946.1] (du film « La Cinquième empreinte »)
  • DF 1552 (1934) Vous qu’avez-vous fait de mon amour ? [CL4948.3] (nouvel enr. de la revue du Casino de Paris 1933-1934) – Pourquoi quand je te dis : je t’aime [CL4949.1]
  • DF 1564 (1934) C’était un musicien [CL4947.1] (du film « C’était un musicien ») – L’amour est une étoile [CL4986.1] (de l’opérette « Trois de la marine »)
  • DF 1605 (1934) Ô Corse, île d’amour [CL5021.1] – Vieni… vieni… [CL5024.1] (2 titres de la revue du Casino de Paris « Parade de France »)
  • DF 1606 (1934) Vivons la vie, vivons l’amour [CL5022.2] – Un baiser de femme sous un ciel de feu [CL5038.1] (2 titres de la revue du Casino de Paris « Parade de France »)
  • DF 1610 (1934) Si je n’écoutais que mon cœur [CL5023.1] (du film « Nous ne sommes plus des enfants ») – C’est ton amour [CL5039.1] (de la revue du Casino de Paris « Parade de France »)
  • DF 1614 (1934) Le chaland qui passe [CL5069.1] – C’est à Capri [CL5070.1]
  • DF 1622 (1934) Les nuits moscovites [CL5068.1] – On n’aime qu’une fois [CL5093.1] (2 titres du film « Les Nuits moscovites »)
  • DF 1625 (1934) Tout près de toi [CL5091.1] – Tout mon cœur [CL5092.1]
  • DF 1631 (1934) Après toi, je n’aurai plus d’amour [CL4987.1] – Je voudrais un joli bateau [CL5094.1]
  • DF 1645 (1934) Noël en mer [CL5148.1] – Venise et Bretagne [CL5150.1]
  • DF 1663 (1935) Dans l’ombre du passé [CL5159.1] – Lentement dans la nuit [CL5181.1]
  • DF 1687 (1935) Colomba [CL5149.1] – Le bonheur n’est plus un rêve [CL5233.1] (du film « Le Bonheur »)
  • DF 1689 (1935) La petite ville [CL5147.1] (du film « L’Affaire Coquelet ») – Te chérir une nuit [CL5189.1]
  • DF 1694 (1935) Retour [CL5234.1] – Juanita [CL5235.1] (2 titres de l’opérette-revue « La Reine de la Sierra »)
  • DF 1716 (1935) Mon rêve est près de vous madame [CL5243.1] – Carioca [CL5275.1] (du film « Carioca »)
  • DF 1730 (1935) Guitare d’amour [CL5273.1] – Adieu Hawaï [CL5324.1]
  • DF 1735 (1935) Un soir… pas davantage (DF1453) – C’est à Capri (DF1614)
  • DF 1736 (1935) Rien… (DF1453) – Le chaland qui passe (DF1614)
  • DF 1742 (1935) Ne me méprise pas [CL5277.1] – En suivant la rive [CL5322.1]
  • DF 1743 (1935) Voulez-vous Lisette ? [CL5242.1] – M’aimes-tu ? [CL5321.1]
  • DF 1756 (1935) Chanson pour Nina [CL5409.1] – Pour t’avoir au clair de lune [CL5410.1] (du film documentaire « Marseille »)
  • DF 1765 (1935) Vogue mon cœur [CL5446.1] (du film « Vogue mon cœur ») – Amapola [CL5448.1]
  • DF 1783 (1935) D’une prison [CL5444.1] – Paysage [CL5445.1]
  • DF 1784 (1935) Adieu jolis rêves d’amour [CL5447.3] (du film « La Chanson de la jeunesse ») – Douce musique [CL5449.3]
  • DF 1785 (1935) Toi [CL5323.1] – D’une gondole [CL5411.1]
  • DF 1786 (1935) Il pleut sur la route [CL5438.1] – Des peines d’amour [CL5440.1]
  • DF 1787 (1935) Les fleurs c’est de l’amour [CL5439.1] – Te revoir [CL5441.1]
  • DF 1817 (1935) Un violon dans la nuit [CL5464.1] – Sérénade à Léna [CL5465.1] (2 titres de la revue du Casino de Paris « Parade du monde »)
  • DF 1818 (1935) Vieny Mary [CL5457.1] – Violino Tzigano [CL5467.1] (de la revue du Casino de Paris « Parade du monde »)
  • DF 1826 (1935) Reviens chérie [CL5456.1] – Assez de comédie [CL5466.1]
  • DF 1893 (1936) Laissez-moi vous aimer [CL5625.1] – Tchi Tchi [CL5626.1] (2 titres du film « Marinella »)
  • DF 1895 (1936) Marinella (2e vers. Orch. Cariven) [CL5653.1] – J’aime les femmes c’est ma folie (2e vers. Orch. Cariven) [CL5654.1] (2 titres du film « Marinella »)
  • DF 1913 (1936) Voulez-vous, madame [CL5643.1] – D’un bateau [CL5666.1]
  • DF 1920 (1936) O Ciucciarella [CL5691] – Nini-Nanna [CL5692] (=85486 Parlophone)
  • DF 1935 (1936) Partir un jour [CL5642.1] – Au-delà des nuages [CL5644.1]
  • DF 1952 (1936) Les beaux jours (valse chantée du Tour de France 1936) [CL5780.1] – Elle… rien qu’elle [CL5781.1]
  • DF 1955 (1936) Colombella [CL5765.1] – Le secret de tes caresses [CL5766.4] (2 titres de la revue du Casino de Paris « Tout Paris chante »)
  • DF 1973 (1936) D’Ajaccio à Bonifacio [CL5665.1] – Stellina [CL5783.1]
  • DF 1991 (1936) Tant qu’il y aura des étoiles [CL5857.2] – Chanson pour ma brune [CL5858.1] (2 titres du film « Au son des guitares »)
  • DF 2002 (1936) Loin des guitares [CL5855.1] – Bella ragazzina [CL5856.3] (2 titres du film « Au son des guitares »)
  • DF 2033 (1936) Un jour je te dirai [CL5946.1] – Dans le jardin de mes rêves (2e version) [CL5947.1]
  • DF 2049 (1936) La chanson du gondolier [CL5969.2] – Une étoile qui passe [CL5970.1]
  • DF 2050 (1936) Romance [CL6000.1] (de la comédie musicale « La Dame en décolleté ») – Rendez-moi mes montagnes [CL6001.1] (de la revue du Casino de Paris « Tout Paris chante »)
  • DF 2067 (1936) Un tango pleure (DF1507) – Apprenez-moi des mots d’amour (DF1508)
  • DF 2068 (1936) T’aimer (DF1333) – Vous, qu’avez-vous fait de mon amour ? (DF1349)
  • DF 2080 (1936) Le mur de ton jardin [CL5782.1] – Bohémienne aux grands yeux noirs [CL5999.1]
  • DF 2083 (1937) Grenade mes amours [CL6017.1] – Tinouca [CL6018.1]
  • DF 2098 (1937) Cueillir vos lèvres [CL6041.3] – Dans mes bras [CL6067.1] (de la revue du Casino de Paris « Paris en joie »)
  • DF 2118 (1937) Il existe une blonde [CL6042.1] – Paname ville d’amour [CL6066.1]
  • DF 2150 (1937) Doux secret d’amour (valse chantée du Tour de France 1937) [CL6243.1] – Le plus beau refrain de la vie [CL6244.1]
  • DF 2175 (1937) Nous irons là-bas [CL6297.1] – Pour tous chante ma guitare [CL6320.1]
  • DF 2177 (1937) Tango de rêve (Le succès de l’exposition 1937) [CL6301.1] – C’est Paris (le succès de l’exposition 1937) [CL6302.1]
  • DF 2196 (1937) Prenez-moi pour joujou [CL6235.1] – Le moulin de Magali [CL6237.3]
  • DF 2224 (1937) Le pêcheur de lune [CL6298.1] – Tzigane joue [CL6319.1]
  • DF 2227 (1937) Près du feu qui chante [CL6234.1] – Ce n’est qu’un songe [CL6236.1]
  • DF 2253 (1937) Tarentelle [CL6399.2] – Écoutez les mandolines [CL6400.2] (2 titres du film « Naples au baiser de feu »)
  • DF 2254 (1937) Tarentella [CL6401.1] – Mandolinata al chiar di luna [CL6402.1] (2 titres du film « Naples au baiser de feu »)
  • DF 2256 (1937) Mia Piccolina [CL6408.1] – Rien qu’un chant d’amour [CL6410.1] (2 titres du film « Naples au baiser de feu »)
  • DF 2286 (1937) J’ai fait le tour du monde [CL6427.1] – L’étoile où brille l’amour [CL6428.1]
  • DF 2292 (1937) Chant d’amour de Tahiti [CL6425.1] – Pescadore… Addio l’amore [CL6426.1]
  • DF 2377 (1938) C’est toujours toi [CL6695.1] – Écris-moi [CL6696.1]
  • DF 2398 (1938) La route [CL6694.1] – C’est la valse amoureuse [CL6697.1]
  • DF 2429 (1938) Soir de pluie [CL6769.1] – L’amour est comme une chanson (valse chantée du Tour de France 1938) [CL6770.1]
  • DF 2436 (1938) J’attendrai [CL6771.1] – Le bateau des îles [CL6772.1]
  • DF 2455 (1938) Reviens (1re version) [CL6815.3] – Le temps des cerises [CL6816.2] (BF304)
  • DF 2458 (1938) (C’est) Aux îles d’amour [CL6783.3] – El danzon [CL6785.3] (2 titres du film « Lumières de Paris »)
  • DF 2459 (1938) (Paris,) Voici Paris [CL6784.3] – Au bal de l’amour [CL6786.3] (2 titres du film « Lumières de Paris »)
  • DF 2493 (1938) Célèbre Serenata [CL6819.1] (BF168) – O sole mio (1re version) [CL6820.1] (du film « Naples au baiser de feu »)
  • DF 2509 (1938) Sérénade portugaise [CL6702.1] – O mia bella Napoli [CL6837.1]
  • DF 2534 (1938) Adieu ma mie [CL6774.1] – Vous n’êtes pas venue dimanche [CL6888.1] Parfois observé titre « Vous n’êtes pas venu dimanche » ‘venu ’ au masculin, par erreur !
  • DF 2564 (1939) De Nice à Monte-Carlo [CL6975.1] – La belle Conga [CL6976.1]
  • DF 2611 (1939) Bambinella [CL6974.1] – Sérénade sans espoir [CL7051.1]
  • DF 2631 (1939) Tango de Maria [CL7114.1] – Le chemin des amours [CL7115.1]
  • DF 2675 (1939) Reginella [CL7154.1] – Sérénade près de Mexico [CL7155.1]
  • DF 2688 (1939) Le danger de la valse [CL7173.1] – Son cœur est près de vous [CL7175.1]
  • DF 2689 (1939) Giovinella [CL7161.1] – Soirs d’Espagne [CL7162.1]
  • DF 2699 (1939) Roses de Picardie [CL7191.1] – Petite maison grise [CL7193.1]
  • DF 2705 (1939) Sur les ailes de France [CL7164.1] – Le chemin de ma belle [CL7176.1]
  • DF 2820 (1941) Bel ami [CL7445.2] – Mon étoile [CL7446.1]
  • DF 2825 (1941) La chanson du voilier [CL7447.1] – Toi que mon cœur appelle [CL7448.1](2 titres du film « Le Soleil a toujours raison »)
  • DF 2845 (1941) Maria [CL7496.1] – Un soir… une nuit… [CL7506.1] (2 titres du film « Fièvres »)
  • DF 2846 (1941) Ma ritournelle [CL7497.1] (du film « Fièvres ») – Dites-lui de ma part [CL7505.1] (du film « Le Soleil a toujours raison ») (titre « Dites-lui de ma part » censuré par l’occupant dans le film)
  • DF 2865 (1941) Quand tu reverras ton village [CL7542.1] – Tu étais la plus belle [CL7543.1] (2 titres du film « Le Soleil a toujours raison ») (titre « Quand tu reverras ton village » censuré par l’occupant dans le film.)
  • DF 2866 (1941) Les jours sans ma belle (1re version) [CL7544.1] – Rosita [CL7545.1]
  • DF 2887 (1942) Le chant du gardian [CL7607.1] (du film « Le Soleil a toujours raison ») – Quand je pense à vous [CL7610.1]
  • DF 2902 (1942) C’est un chagrin d’amour [CL7608.1] – Credo [CL7612.1]
  • DF 2913 (1942) Fiorella [CL7609.1] – Les jours sans ma belle (2e version) [CL7611.1]

Étiquette BLEUE.

  • LF 171 (1943) Le vagabond fleuri [CL7731.1] – Paquita [CL7732.1] (2 titres du film « Le Chant de l’exilé »)
  • LF 172 (1943) Ma belle étoile [CL7730.1] – Ce matin même [CL7733.1] (2 titres du film « Le Chant de l’exilé »)
  • LF 175 (1943) J’ai deux mots (dans mon cœur) [CL7802.1] – Quel beau jour, mon amour [CL7805.1] (2 titres du film « Mon amour est près de toi »)
  • LF 176 (1943) Madame la nuit [CL7803.1] – Quand on est marinier [CL7804.1] (2 titres du film « Mon amour est près de toi »)
  • LF 177 (1943) Bonsoir à la France [CL7795.2] – Ce n’est plus la même chanson [CL7796.1]
  • LF 178 (1943) Un bouquet d’étoiles [CL7785.1] (du film « Pilote malgré lui ») – Donne-moi ton sourire [CL7787.1]
  • LF 179 (1943) La chanson du joli vent [CL7794.1] – Corsica bella [CL7856.1]
  • LF 180 (1943) L’Ajaccienne [CL7786.1] – Dio vi salvi regina [CL7855.1]
  • LF 187 (1944) Tendre sérénade [CL7880.1] – Mon île d’amour [CL7881.1] (2 titres du film « L’Île d’amour »)
  • LF 188 (1944) Le joyeux bandit [CL7882.1] – Complainte corse [CL7883.1] (2 titres du film « L’Île d’amour »)
  • LF 193 (1944) Ce soir [CL7924.1] – Alcarazas [CL7925.1]
  • LF 194 (1945) Besame mucho [CL8005.1] – Je vivrai seul [CL8006.1] (du film « Three cheers for the boys »)
  • LF 195 (1945) Amor… amor [CL8004.1] – Loin dans l’ombre du passé [CL8007.1] (du film « La Reine de Broadway »)
  • LF 196 (1944) Mon église [CL7923.1] – Viens… [CL7942.1]
  • LF 198 (1945) Étrange mélodie [CL8061.2] – Tout contre toi qu’il fait bon [CL8062.2] (2 titres du film « Sérénade aux nuages »)
  • LF 199 (1945) Chanson aux nuages [CL8063.2] – Tango d’un soir [CL8064.1] (2 titres du film « Sérénade aux nuages »)
  • LF 200 (1945) Dans la nuit, j’entends une chanson [CL7899.1] – Le pousse-pousse [CL7921.1]
  • LF 205 (1946) La belle ouvrez-moi donc [CL8138.1] – J’ai deux chansons [CL8139.1] (2 titres du film « Le Gardian »)
  • LF 206 (1946) Feux de camp [CL8140.1] (du film « Le Gardian ») – Au pays de l’amour [CL8141.1]
  • LF 221 (1946) Adieu, celle que j’aime [CL8136.1] – Jamais deux sans trois [CL8137.1] (2 titres du film « Le Gardian »)
  • LF 232 (1946) Petit Papa Noël (1re version) [CL8242.2] – Destin* [CL8253.1] (2 titres du film « Destins ») *titre parfois écrit ‘Destins’ au pluriel par erreur.
  • LF 232 (1948) Petit Papa Noël (2e version) [CL8526.1] – Destin* [CL8253.1] (2 titres du film « Destins ») *titre parfois écrit ‘Destins’ au pluriel par erreur.
  • LF 233 (1946) Quand reviendra le jour [CL8241.1] (du film « Destins ») – Loin de ton cœur [CL8243.1] (du film « Le Chanteur inconnu »)
  • LF 234 (1946) À deux pas de mon cœur [CL8251.1] – Y’a de l’amour [CL8252.1] (2 titres du film « Destins »)
  • LF 235 (1946) Tout le long des rues [CL8255.1] – Sérénade à la brise [CL8257.1] (2 titres du film « Le Chanteur inconnu »)
  • LF 236 (1946) Angelina [CL8254.1] – Tout bleu [CL8256.1] (2 titres du film « Le Chanteur inconnu »)
  • LF 239 (1947) Adios Pampa mia [CL8318.1] – Sonata (en français) [CL8320.1]
  • LF 240 (1947) Quand la guitare chante [CL8308.1] – Mon cœur est au bout du monde [CL8319.1]
  • LF 242 (1947) Malika [CL8309.1] – Adios Mariquita Linda [CL8310.1] (du film « Dieu est mort »)
  • LF 243 (1947) Dans ton cœur et dans mon cœur [CL8307.1] – Pamelita [CL8311.1]
  • LF 245 (1947) Je vous aime sans espoir [CL8302.1] – Si votre cœur vagabonde [CL8303.1]
  • LF 247 (1947) Roman d’amour [CL8301.1] – Jardin perdu [CL8304.1]
  • LF 248 (1947) Ma petite hawaïenne [CL8305.1] – Nuits d’Argentine [CL8306.1]
  • LF 249 (1947) Le dimanche dans la rue [CL8135.1] – C’est vous, rien que vous [CL8322.1]
  • LF 255 (1948) Je rêve aux étoiles [CL8527.1] – Midinettes de Paris [CL8529.1]
  • LF 256 (1948) Amorcito mio [CL7922.1] – Heureux le cavalier [CL8528.2] (du film « Deux amours »)
  • LF 259 (1948) La marchina [CL8554.1] – L’amour commande [CL8555.1] (2 titres du film « Deux amours »)
  • LF 260 (1948) Poème [CL8556.2] (du film « Deux amours ») – La lanterne de San Paoli [CL8558.1]
  • LF 261 (1948) Notre Père qui êtes aux cieux [CL8557.1] (du film « Deux amours ») – Je vous salue Marie [CL8608.1]
  • LF 262 (1948) Salut du matin [CL8507.1] – Merci au ruisseau [CL8508.1] (2 titres du film « La Belle meunière »)
  • LF 263 (1948) Salut du soir [CL8509.1] – Inquiétude [CL8511.1] (2 titres du film « La Belle meunière »)
  • LF 264 (1948) En route [CL8503.1] – Au bord du ruisseau [CL8504.1] (2 titres du film « La Belle meunière »)
  • LF 265 (1948) Le cœur fidèle [CL8505.1] – Ruisseau de mes amours [CL8506.1] (2 titres du film « La Belle meunière »)
  • LF 266 (1948) La prière du soir [CL8609.1] – Femmes que vous êtes jolies [CL8610.1]
  • LF 267 (1949) Plus je vous aime [CL8632.1] – Ma guitare et mon cœur [CL8633.1]

Étiquette VERTE.

  • GF 1000 (1949) Sérénade céleste [CL8634.1] – La madona de Sorrente [CL8635.1]
  • GF 1002 (1949) Roses de Picardie – Petite maison grise (=DF2699)
  • GF 1003 (1949) Maria – Un soir… une nuit… (2 titres du film « Fièvres ») (=DF2845)
  • GF 1004 (1949) Le chant du gardian (du film « Le Soleil a toujours raison ») – Quand je pense à vous (=DF2887)
  • GF 1005 (1949) Noël en mer – Venise et Bretagne (=DF1645)
  • GF 1006 (1949) Sais-tu ? [CL8727.1] (du film « Road house ») – Perfide Venezia [CL8729.1]
  • GF 1007 (1949) Est-ce l’amour ? [CL8742.1] – Le marchand de rêves [CL8743.1]
  • GF 1008 (1949) Après toi je n’aurai plus d’amour – Je voudrais un joli bateau (=DF1631)
  • GF 1009 (1949) Fontaine [CL8728.1] – Minuit [CL8730.1]
  • GF 1010 (1950) Romance au fond des cours [CL8745.1] – Cerisier rose et pommier blanc [CL8796.1]
  • GF 1011 (1950) Supplique [CL8797.1] – Trois moissonneurs [CL8814.1]
  • GF 1012 (1950) Sous le ciel bleu de Catari [CL8813.2] – Une hirondelle [CL8815.1]
  • GF 1013 (1950) Tant qu’il y aura des étoiles – Chanson pour ma brune (=DF1991)
  • GF 1014 (1950) Idylle foraine [CL8744.1] – Belle ma belle [CL8795.1]
  • GF 1015 (1950) Tchi Tchi (DF1893) – Marinella (DF1895)
  • GF 1016 (1950) Tango de Marilou – Bohémienne aux grands yeux noirs (DF2080)
  • GF 1017 (1950) Loin des guitares – Bella ragazzina (=DF2002)
  • GF 1018 (1950) Lentement dans la nuit (DF1663) – Guitare d’amour (DF1730)
  • GF 1019 (1950) Ajacciu bellu – Canzona di u cucu (=DF1297)
  • GF 1020 (1950) Berceuse – A Rustaghia (=DF1296)
  • GF 1021 (1950) O Ciucciarella – Nini-Nanna (=DF1920 Columbia & 85486 Parlophone)
  • GF 1022 (1951) Joli mois de mai [CL8954.21] – Chérie sois fidèle [CL8955.21]
  • GF 1024 (1951) Mandolino… Mandolino [CL8980.21] – Jamais [CL8981.21]
  • GF 1025 (1951) Trop jeune [CL9051.21] – Jolie pluie d’été [CL9052.21]
  • GF 1026 (1951) Pot-pourri du film « Au pays du soleil » [CL9049.21] & [CL9050.21]
  • GF 1027 (1951) Bretagne [CL9088.21] – Marseille… mon pays [CL9102.21] (du film « Au pays du soleil »)
  • GF 1028 (1951) Tennessee Waltz [CL9087.21] – C’était écrit (1re version) [CL9103.21]
  • GF 1030 (1952) Si jamais [CL9115.21] – Luna rossa [CL9117.21]
  • GF 1031 (1952) Carole [CL9114.21] – Son cœur est amoureux [CL9151.21]
  • GF 1032 (1952) Charmaine [CL9116.21] – Va, mon ami va [CL9152.21] (du film « Son dernier Noël »)
  • GF 1033 (1952) J’ai gardé ta photo [CL9235.21] – Merci pour tes fleurs [CL9236.21]
  • GF 1034 (1952) Sous la pergola [CL9233.21] – Vole colombe [CL9234.21]
  • GF 1035 (1952) Petite étoile de Noël [CL9290.21] (du film « Son dernier Noël ») – Le bonhomme de neige [CL9291.21]
  • GF 1036 (1952) Printemps à Rio [CL9271.21] – Il est trop tard [CL9273.21]
  • GF 1037 (1952) Line [CL9272.21] (du film « Son dernier Noël ») – M’aimerez-vous toujours, mon amour ? [CL9288.21]
  • GF 1038 (1952) Tango bleu [CL9315.21] – J’ai besoin de toi [CL9317.21]
  • GF 1039 (1952) Bouquet d’amour [CL9287.21] (du film « Son dernier Noël ») – Ce beau dimanche-là [CL9289.21]
  • GF 1041 (1953) Ton mariage [CL9354.21] – L’homme tranquille [CL9355.21] (du film « The quiet man »)
  • GF 1042 (1953) Ma Laurencia [CL9314.21] – Rosa [CL9316.21]
  • GF 1043 (1954) J’ai besoin que tu m’aimes [CL9651.21] – Oncle Bill [CL9653.21]
  • GF 1044 (1954) Les cigarières de Barcelone [CL9653.21] – La fête du tabac [CL9655.21]
  • GF 1045 (1954) Adorable [CL9654.21B] – Deux amants [CL9657.21]
  • GF 1046 (1954) Mandoline à Napoli [CL9649.21] – Pardonne-moi [CL9650.21]
  • GF 1047 (1954) Mon trésor [CL9639.21] – Tant de fois [CL9640.21]
  • GF 1048 (1953) Sur la mer une voile [CL9596.21] – Prisonnier d’un beau rêve [CL9597.21]
  • GF 1049 (1954) Mon seul ami [CL9656.21] – Toutes les mères [CL9744.21]
  • GF 1050 (1954) Linda [CL9743.22] – Rose et jasmin [CL9765.21]
  • GF 1051 (1954) Si le destin nous séparait [CL9764.21] – El patio [CL9766.21]
  • GF 1052 (1954) Printemps tu viens de Corse [CL9767.21] – Tu dansais si bien [CL9797.21]
  • GF 1053 (1954) Châteaux en Espagne [CL9793.21] – Florence [CL9798.21]
  • GF 1054 (1954) Maria l’amour [CL9792.21] – Mon ami, mon ami [CL9795.21]
  • GF 1055 (1954) Sérénade méditerranéenne [CL9794.21] – Carlotina [CL9795.21]
  • GF 1056 (1954) Téléphonez-moi chérie [CL9805.21] – Jolie mésange [CL9806.21]
  • GF 1057 (1954) Ma joie [CL9807.21] – Oh ! Mon papa [CL9808.21]
  • GF 1058 (1954) Jolie bruyère [CL9858.21] – Sais-tu cueillir les roses ? [CL9860.21]
  • GF 1059 (1954) À quoi penses-tu mon amour ? [CL9859.21] – Sous les ponts de Venise [CL9861.21]
  • GF 1060 (1954) J’ai trop aimé [CL9927.21] – C’est pour vous [CL9928.21] (de l’opérette « Mon p’tit pote »)
  • GF 1061 (1954) Retour [CL9929.21] – Sauras-tu m’attendre ? [CL9930.21]
  • GF 1062 (1954) Des pays merveilleux [CL9939.21] – Y’a tant d’amour [CL9940.21]
  • GF 1063 (1954) Tango magique [CL9948.21] – Cœurs solitaires [CL9949.21]
  • GF 1064 (1954) Quand Maria chantait [CL9950.21] – Jours bleus [CL9951.21]
  • GF 1065 (1954) La cheribiricocola [CL9952.21] – Guitara mia [CL9953.21]
  • GF 1066 (1955) Si j’avais le bonheur [CL9983.21] – Cara mia [CL9984.21]
  • GF 1067 (1955) Comme une ombre [CL9985.21] – Les rayons du soleil [CL9987.21]
  • GF 1068 (1955) Les fruits de l’été (du film) [CL9986.21] – Va petit enfant [CL9988.21] (de l’opérette « La Toison d’or »)
  • GF 1069 (1955) La Tamise et mon jardin [CL10043.21] – Tu reviendras [CL10044.21] (du film « La Cage aux souris »)
  • GF 1070 (1955) Le petit mendiant [CL10045.21] – Tchi Tchi ou Tchi [CL10046.21]
  • GF 1071 (1955) Johnny Guitare (du film) [CL10047.21] – Bonjour tristesse (du film) [CL10049.21]
  • GF 1072 (1955) Les amants de la belle étoile [CL10098.21] – Trahison [CL10100.21]
  • GF 1073 (1955) Piccina bambina [CL10099.21] – Saci [CL10101.21]
  • GF 1074 (1955) Qui va piano va lontano [CL10108.21] – Pastoreo [CL10109.21]
  • GF 1075 (1955) Merci monsieur Schubert [CL10110.21] – Les fleurs et les fontaines [CL10111.21] (référence 78T attribuée, mais sortie annulée avant mise en fabrication, cause durée du 1er titre trop longue.)
  • GF 1076 (1955) Méditerranée [CL10180.21] – Demain c’est dimanche [CL10181.21] (2 titres de l’opérette « Méditerranée »)
  • GF 1077 (1955) Ajaccio [CL10182.21] – Vierge Marie [CL10183.21] (2 titres de l’opérette « Méditerranée »)

FRANCE – PATHÉ

Étiquette ROUGE.

  • PD 98 (1949) Marlène [CPT7132.1] – Ô Mama [CPT7134.1] (2 titres du film « Marlène »)
  • PD 99 (1949) Sérénade sur Paris [CPT7133.2] – Mariana [CPT7135.1] (2 titres du film « Marlène »)
  • PD 102 (1949) Quand les lilas refleuriront [CPT7328.1] – Tout simplement [CPT7330.1] (2 titres du film « Envoi de fleurs »)
  • PD 103 (1949) Vous êtes si jolie [CPT7331.1] – Fermons nos rideaux [CPT7332.1] (2 titres du film « Envoi de fleurs »)
  • PD 108 (1950) Les enfants qui s’aiment [CPT7384.1] – Les feuilles mortes [CPT7388.1]
  • PD 109 (1950) Envoi de fleurs [CPT7329.1] – Mélancolie [CPT7387.1] (2 titres du film « Envoi de fleurs »)
  • PD 110 (1950) La petite église [CPT7385.1] – (Une ou L’) étoile d’amour [CPT7386] (2 titres du film « Envoi de fleurs »)
  • PD 132 (1950) Ma Corse [CPT7860.1] – Ti tengu cara [CPT7861.1]
  • PD 133 (1950) Mona Lisa [CPT7858.1] – Blondine [CPT7859.1]
  • PD 142 (1951) La semaine d’amour [CPT8098.21] – N’attends pas mon amour [CPT8099.21]
  • PD 143 (1951) Bonjour amis [CPT8184.22] – Les yeux d’Angéline [CPT8185.21]

78 tours fabriqués en France spécifiquement pour l’exportation[modifier | modifier le code]

FRANCE – Columbia

Étiquette MARRON. (série pressée en France, destinée à l’exportation)

  • BF 52 (1943) Paquita (LF171) – Ce matin même (LF172) (2 titres du film « Le Chant de l’exilé »)
  • BF 53 (1943) Ma belle étoile (LF172) – Le vagabond fleuri (LF171) (2 titres du film « Le Chant de l’exilé »)
  • BF 59 (1943) J’ai deux mots (dans mon cœur) – Quel beau jour, mon amour (2 titres du film « Mon amour est près de toi ») (=LF175)
  • BF 60 (1943) Madame la nuit – Quand on est marinier (2 titres du film « Mon amour est près de toi ») (=LF176)
  • BF 71 (1943) Bonsoir à la France – Ce n’est plus la même chanson (=LF177)
  • BF 72 (1944) Tendre sérénade – Mon île d’amour (2 titres du film « L’Île d’amour ») (=LF187)
  • BF 77 (1944) Un bouquet d’étoiles (du film « Pilote malgré lui ») (LF 178) – Le joyeux bandit (du film « L’Île d’amour ») (LF188)
  • BF 20021 (1956) Arrivederci Roma [CL10189.21] – Bambina [CL10190.21]

Étiquette NOIRE. (série pressée en France, destinée à l’exportation)

  • DF 4605 (1948) Bel ami (DF2820) – Toi que mon cœur appelle (du film « Le Soleil a toujours raison ») (DF2825)
  • DF 4606 (1948) Mon étoile (DF2820) – La chanson du voilier (du film « Le Soleil a toujours raison ») (DF2825)
  • DF 4607 (1948) Ce soir – Alcarazas (=LF193)
  • DF 4608 (1948) Besame mucho – Je vivrai seul (du film « Three cheers for the boys ») (=LF194)
  • DF 4609 (1948) Amor… amor – Loin dans l’ombre du passé (du film « La Reine de Broadway ») (=LF195)
  • DF 4610 (1948) Mon église – Viens (=LF196)
  • DF 4611 (1948) Étrange mélodie – Tout contre toi qu’il fait bon (2 titres du film « Sérénade aux nuages ») (=LF198)
  • DF 4612 (1948) Chanson aux nuages – Tango d’un soir (2 titres du film « Sérénade aux nuages ») (=LF199)
  • DF 4613 (1948) La chanson du joli vent – Corsica bella (=LF179)
  • DF 4614 (1948) Dans la nuit, j’entends une chanson – Le pousse-pousse (=LF200)
  • DF 4615 (1948) La belle ouvrez-moi donc – J’ai deux chansons (2 titres du film « Le Gardian ») (=LF205)
  • DF 4616 (1948) Feux de camp (du film « Le Gardian ») – Au pays de l’amour (=LF206)
  • DF 4617 (1948) Je vivrai seul (du film « Three cheers for the boys ») (LF194) – Loin dans l’ombre du passé (du film « La Reine de Broadway ») (LF195)
  • DF 4619 (1948) Adieu celle que j’aime – Jamais deux sans trois (2 titres du film « Le Gardian ») (=LF221)
  • DF 4622 (1948) L’Ajaccienne – Dio vi salvi regina (=LF180)
  • DF 4623 (1948) Petit Papa Noël (2e version) (1948) – Destin (2 titres du film « Destins ») (=LF232)
  • DF 4624 (1948) Quand reviendra le jour (du film « Destins ») – Loin de ton cœur (du film « Le Chanteur inconnu ») (=LF233)
  • DF 4625 (1948) Tout le long des rues – Sérénade à la brise (2 titres du film « Le Chanteur inconnu ») (=LF235)
  • DF 4626 (1948) Angelina – Tout bleu (2 titres du film « Le Chanteur inconnu ») (=LF236)
  • DF 4627 (1948) Adios Pampa mia – Sonata (en français) (=LF239)
  • DF 4628 (1948) À deux pas de mon cœur – Y’a de l’amour (2 titres du film « Destins ») (=LF234)
  • DF 4629 (1948) Quand la guitare chante – Mon cœur est au bout du monde (=LF240)
  • DF 4630 (1948) Malika – Adios Mariquita Linda (du film « Dieu est mort ») (=LF242)
  • DF 4631 (1948) Dans ton cœur et dans mon cœur – Pamelita (=LF243)
  • DF 4632 (1948) Je vous aime sans espoir – Si votre cœur vagabonde (=LF245)
  • DF 4634 (1948) Roman d’amour – Jardin perdu (=LF247)
  • DF 4636 (1948) Le dimanche dans la rue – C’est vous, rien que vous (=LF249)
  • DF 4638 (1948) Je rêve aux étoiles – Midinettes de Paris (=LF255)
  • DF 4639 (1948) Amorcito mio – Heureux le cavalier (du film « Deux amours ») (=LF256)
  • DF 4645 (1948) Poème (du film « Deux amours ») – La lanterne de San Paoli (=LF260)
  • DF 4646 (1948) La marchina – L’amour commande (2 titres du film « Deux amours ») (=LF259)
  • DF 4647 (1948) Mon île d’amour (LF187) – Complainte corse (LF188) (2 titres du film « L’Île d’amour »)
  • DF 4648 (1948) Notre père qui êtes aux cieux (du film « Deux amours ») – Je vous salue Marie (=LF261)
  • DF 4649 (1948) Salut du matin – Merci au ruisseau (2 titres du film « La Belle meunière ») (=LF262)
  • DF 4650 (1948) Salut du soir – Inquiétude (2 titres du film « La Belle meunière ») (=LF263)
  • DF 4651 (1948) En route – Au bord du ruisseau (2 titres du film « La Belle meunière ») (=LF264)
  • DF 4652 (1948) Le cœur fidèle – Ruisseau de mes amours (2 titres du film « La Belle meunière ») (=LF265)
  • DF 4653 (1948) La prière du soir – Femmes que vous êtes jolies (=LF266)
  • DF 4654 (1949) Plus je vous aime – Ma guitare et mon cœur (=LF267)
  • DF 4655 (1951) Mandolino… Mandolino – Jamais (=GF1024)

FRANCE – Pathé (séries pressées en France, destinées à l’exportation)

Étiquette VERTE. (série pressée en France, destinée à l’exportation)

  • PG 313 (1949) Marlène – Ô Mama (2 titres du film « Marlène ») (=PD98)
  • PG 314 (1949) Sérénade sur Paris – Mariana (2 titres du film « Marlène ») (=PD99)
  • PG 460 (1950) Les feuilles mortes (PD108) – La ronde de l’amour (par autre Interprète : Yvette Horner)
  • PG 510 (1950) Mona Lisa – Blondine (=PD133)

Étiquette NOIRE. (série pressée en France, destinée à l’exportation)

  • PA 2690 (1950) Envoi de fleurs – Mélancolie (2 titres du film « Envoi de fleurs ») (=PD109)
  • PA 2751 (1950) Mona Lisa – Blondine (=PD133)
  • PA 2780 (1951) Bonjour amis – Les yeux d’Angéline (=PD143)
  • PA 2784 (1951) La semaine d’amour – N’attends pas mon amour (=PD142)

78 tours particuliers édités hors de France, avec titres inédits en France[modifier | modifier le code]

78 Tours Columbia USA en français, enregistrés en France, titres inédits en France

  • 4138-M (1936) Marinella (1re Version Orch Wyns) [CL5627.1] (inédit en France) – J’aime les femmes, c’est ma folie (1re version Orch Wyns) [CL5628.1] (inédit en France)
  • 4183-M (1936) Dans le jardin de mes rêves [CL5641.1] (1re version inédite en France) – Un jour je te dirai (DF2033)

78 Tours Columbia Grande-Bretagne & Empire Britannique en anglais ou en français, enregistrés en France, titres inédits en France.

  • DB 1710 (1936) Goodbye Hawaii [CL6043.1] – Serenade in the night [CL6068.1] (2 titres chantés en anglais, inédits en France)
  • DB 1908 (1939) Danger in the waltz [CL7172.1] – Somewhere in France with you [CL7174.1] (2 titres chantés en anglais, inédits en France)
  • DB 1913 (1939) Roses of Picardy [CL7190.1] – Little grey home in the west [CL7192.1] (2 titres chantés en anglais, inédits en France)
  • DC 349 (1939) Le marin veille sur l’océan [CL7163.1] (inédit en France) – Un violon dans la nuit (de la revue du Casino de Paris « Parade du monde ») (DF1817)
  • DC 402 (1947) Adios Pampa Mia (LF239) – Sonata [CL8321.1] (en anglais, inédit en France)

78 Tours Columbia Italie en napolitain, enregistrés en Italie à Milan, titres inédits en France

  • DQ 3207 (1939) Serenatella [CB9785] – Gelusia [CB9786] (2 titres chantés en napolitain, inédits en France, enregistrés en Italie)
  • DQ 3208 (1939) Perche non mami piu [CB9787] – Canta ancora nella notte [CB9788] (2 titres chantés en napolitain, inédits en France, enregistrés en Italie)

45 tours édités en France[modifier | modifier le code]

45 Tours Columbia/EMI SP (2 titres) sans pochette dédiée Série SCVF

  • SCVF 1001 (1953) – Printemps à Rio 1952 – Tango bleu 1952
  • SCVF 1005 (1953) – Ton mariage – Mouettes sur Sorrente
  • SCVF 1006 (1954) – Adorable – Deux amants
  • SCVF 1007 (1954) – Mandolines à Napoli – Pardonne-moi
  • SCVF 1008 (1954) – Mon trésor – Tant de fois
  • SCVF 1009 (1954) – Sur la mer une voile – Prisonnier d’un beau rêve
  • SCVF 1010 (1954) – Mon seul ami – Toutes les mères
  • SCVF 1011 (1954) – Les cigarières de Barcelone – La fête du tabac
  • SCVF 1012 (1954) – Tu dansais si bien – Printemps de Corse
  • SCVF 1013 (1954) – Châteaux en Espagne – Florence
  • SCVF 1014 (1954) – Maria l’amour – Mon ami, mon ami
  • SCVF 1015 (1954) – Sérénade méditerranéenne – Carlotina
  • SCVF 1016 (1954) – Si le destin nous séparait – El patio
  • SCVF 1017 (1954) – Téléphonez-moi, chérie – Jolie mésange
  • SCVF 1018 (1954) – Oh ! Mon Papa – Ma joie
  • SCVF 1019 (1954) – Jolie bruyère – Sais-tu cueillir les roses ?
  • SCVF 1020 (1954) – À quoi penses-tu, mon amour ? – Sous les ponts de Venise
  • SCVF 1021 (1954) – J’ai trop aimé – C’est pour vous
  • SCVF 1022 (1954) – Retour – Sauras-tu m’attendre
  • SCVF 1023 (1954) – Des pays merveilleux – Y’a tant d’amour
  • SCVF 1024 (1954) – Tango magique – Cœurs solitaires
  • SCVF 1025 (1954) – Quand Maria chantait – Jours bleus
  • SCVF 1026 (1954) – La chéribiricocola – Guitara mia
  • SCVF 1027 (1955) – Si j’avais le bonheur – Cara mia
  • SCVF 1028 (1955) – Comme une ombre – Les rayons du soleil
  • SCVF 1029 (1955) – Les fruits de l’été – Va petit enfant
  • SCVF 1030 (1955) – Les amants de la belle étoile – Trahison
  • SCVF 1031 (1955) – Piccina bambina – Saci
  • SCVF 1032 (1955) – Noël Blanc – Prière Péruvienne
  • SCVF 1033 (1955) – Méditerranée – Ajaccio
  • SCVF 1034 (1955) – N’en dis rien à personne – Tango Méditerranée
  • SCVF 1035 (1955) – Vierge Marie – Campanella
  • SCVF 1036 (1956) – Arrivederci Roma – Bambina
  • SCVF 1037 (1956) – Domani – Tango d’Italie
  • SCVF 1038 (1956) – C’est bon d’aimer – Le ciel est témoin
  • SCVF 1039 (1956) – Invitation au baïon – Je vous aime
  • SCVF 1040 (1956) – Concerto d’automne – Mensonges de ma vie
  • SCVF 1041 (1956) – Mon printemps – Une guitare au clair de lune
  • SCVF 1042 (1956) – Le village mort – Petit edelweiss
  • SCVF 1043 (1956) – Amoureux – Gervaise
  • SCVF 1044 (1956) – Une étoile monte – Le Noël des enfants corses
  • SCVF 1045 (1956) – Père Noël reviendra – C’est Noël
  • SCVF 1046 (1956) – La vieille maison – Poney mon ami
  • SCVF 1047 (1956) – Chanson du pied léger – On n’a pas tous les jours vingt ans -annulé
  • SCVF 1048 (1956) – Les coquettes de Porto-Rico – Le secret d’Isabelle
  • SCVF 1049 (1956) – Les roses blanches – On n’a pas tous les jours vingt ans
  • SCVF 1050 (1956) – Chanson du pied léger – Brune, blonde, rousse ou châtaine
  • SCVF 1051 (1957) – La fête à maman – Toi qui veux savoir
  • SCVF 1052 (1957) – Évasion – Ô mon Dieu
  • SCVF 1053 (1957) – Serenata – Valse
  • SCVF 1054 (1957) – Scusami – Quand tu chantes ma guitare
  • SCVF 1055 (1957) – Cindy – Le long des rues de Paris
  • SCVF 1056 (1957) – Tu n’as pas très bon caractère – Accarezzame
  • SCVF 1057 (1957) – Un jour l’amour – Beaucoup de caresses
  • SCVF 1058 (1957) – Mandoline amoureuse – Toi l’amour
  • SCVF 1059 (1957) – Buenas noches mi amor – Lazarelle
  • SCVF 1060 (1958) – Le petit tango – Fleur du Japon
  • SCVF 1061 (1958) – Imploration – Naples au baiser de feu
  • SCVF 1062 (1958) – Te voglio bene tanto – Costenzella
  • SCVF 1063 (1958) – Ave Maria de Gounod (yostrae) -1938 – Ô Bernadette
  • SCVF 1064 (1958) – Madre mia – Corsica
  • SCVF 1065 (1958) – Adieu amour – Bon voyage
  • SCVF 1066 (1958) – Dans le bleu du ciel bleu – Amour enfants et mandolines
  • SCVF 1067 (1958) – Mélodie perdue- Tu es de mon pays
  • SCVF 1068 (1958) – Le bateau de Tahiti – Le petit tango
  • SCVF 1069 (1958) – L’ajaccienne -1943 – Complainte Corse (2e version) -1955-
  • SCVF 1070 (1958) – Si tu vas à Rio – Tu me donnes
  • SCVF 1071 (1958) – Bonjour chérie – Pourquoi n’as tu rien dit ?
  • SCVF 1072 (1958) – Guitare et tambourin – L’eau vive
  • SCVF 1073 (1958) – Je t’écrirai – Cœur à cœur
  • SCVF 1074 (1959) – Maria (en corse) – Dans mon île d’amour
  • SCVF 1075 (1959) – Corsica bella (2e version) – Porto Polo
  • SCVF 1076 (1959) – Sur la piazetta – Sérénade à Bari
  • SCVF 1077 (1959) – Si Dieu pouvait (1re version) – Être ensemble
  • SCVF 1078 (1959) – Fumée aux yeux – Oui, oui, oui, oui,
  • SCVF 1079 (1959) – Ce serait dommage – Le soleil
  • SCVF 1080 (1959) – Ciao, ciao bambina – Li per li
  • SCVF 1081 (1959) – Écris-le moi – Mama cara mama
  • SCVF 1082 (1959) – La Madone d’amour – Le secret de l’amour
  • SCVF 1083 (1959) – Rien pour toi – Les cloches de Lisbonne
  • SCVF 1084 (1959) – Ne joue pas (1re version) – Le monde change
  • SCVF 1085 (1960) – Tom Pillibi – Au fond des nuits
  • SCVF 1086 (1960) – Je sais – L’aventure est belle
  • SCVF 1087 (1960) – Vieni vieni si – Bon baisers à bientôt
  • SCVF 1088 (1960) – (Va) Comme un cygne blanc – Paris a le cœur tendre
  • SCVF 1089 (1960) – Canzona di u cucu (2e vers.) -1959 – O signore cosa che (1re vers.) -1955-
  • SCVF 1090 (1960) – Les filles du soleil – Ma chanson est pour toi
  • SCVF 1091 (1960) – Notre concerto – Le grand pardon
  • SCVF 1092 (1960) – Trahison -1955 – Tu peux
  • SCVF 1093 (1961) – Marinella -1936 – Guitare d’amour -1935-
  • SCVF 1094 (1961) – Tchi-tchi -1936 – Tango de Marilou -1933-
  • SCVF 1095 (1961) – Tango bleu (1re version) -1952 – Trahison -1955-
  • SCVF 1096 (1961) – Marina viva – Qu’il est doux
  • SCVF 1097 (1961) – Mon chant d’amour – Matteo
  • SCVF 1098 (1961) – L’enfant que j’aime – Tout le bonheur du monde
  • SCVF 1099 (1961) – Le temps d’un tango – Une simple carte postale
  • SCVF 1100 (1961) – Plus doucement – Retour (j’ai fait le tour du monde)
  • SCVF 1101 (1961) – Méditerranée -1955 – Tango Méditerranée -1955-
  • SCVF 1102 (1961) – Enfin les vacances – Amour cigales et farniente
  • SCVF 1103 (1961) – Luna Rossa -1952 – Mandoline à Napoli -1954-
  • SCVF 1104 (1961) – Guitare tango – Je rêve de Tahiti
  • SCVF 1105 (1961) – Quand je reviens chez moi – Marie Maria
  • SCVF 1106 (1961) – Trois enfants – Le plus grand jour
  • SCVF 1107 (1961) – Mon père Noël à moi – Merci Noël

45 Tours Columbia/EMI SP (2 titres) sans pochette dédiée Série SCRF

  • SCRF 118 (1953) – La petite mule – Ne lui dis jamais
  • SCRF 127 (1953) – Moulin rouge (1re version) – Ne laissez pas s’enfuir l’amour
  • SCRF 514 (1961) – C’est toujours le tango qu’on aime – Vizzavona
  • SCRF 530 (1961) – Rien – Faites un bon voyage
  • SCRF 540 (1962) – Tango italiano – Roses blanches de Corfou
  • SCRF 550 (1962) – Tu n’est pas un ange – Gondoli gondola
  • SCRF 657 (1963) – J’avais vingt ans – Amor, mon amour my love
  • SCRF 664 (1963) – J’ai envie de t’embrasser – 1959 – Clair de lune -1959-
  • SCRF 683 (1963) – Le soleil et la mer – Le temps des guitares
  • SCRF 684 (1963) – Adios amigo – Éternelle chanson
  • SCRF 702 (1963) – Minuit Chrétiens -1939 – Petit Papa Noël -1948-
  • SCRF 736 (1964) – Crépuscule tango – Lune de miel au Portugal
  • SCRF 788 (1964) – C’est à Capri – Marinella
  • SCRF 789 (1964) – Maria – Vieni vieni
  • SCRF 813 (1964) – La ronde – La playa
  • SCRF 886 (1965) – Tu méritais mieux – Le printemps sur la colline
  • SCRF 936 (1966) – Bye bye bye – Merci chérie
  • SCRF 953 (1966) – Le soleil c’est déjà les vacances – San Miguel
  • SCRF 978 (1966) – Dommage dommage – Il faut croire
  • SCRF 985 (1967) – C’est ma chanson – Sérénade Ajaccienne
  • SCRF 1012 (1967) – Tango Bleu – Jalousie
  • SCRF 1019 (1968) – Une rose – Les lilas blancs
  • SCRF 1021 (1968) – C’est un chant dans mon cœur – Tu reviendras vers ta maison
  • SCRF 1032 (1968) – Petit Papa Noël -1948 – L’Ajacienne
  • SCRF 1034 (1968) – Le Noël des enfants oubliés – Pour Noël
  • SCRF 1036 (1968) – Cette nuit-là – Vive le vent

45 Tours Columbia/EMI SP (2 titres) sans pochette dédiée Série JBCOL (Juke Box Columbia)

  • JBCOL600.011 (1969) – Ah ! Qu’il est doux (Adagio cardinal) – Maria Souviens-toi
  • JBCOL600.038 (1969) – Le marchand de soleil – Il fait beau
  • JBCOL600.054 (1969) – Marinella -1936 – Tchi-tchi -1936-

45 Tours Columbia/EMI SP (2 titres) sans pochette dédiée Série SP (Juke Box « Spécial Product »)

  • SP52 (1969) – La roue tourne -1968 – La dernière valse (2e prise « devais-je ») -1967-
  • SP140 (1971) – La boudeuse – Ici
  • SP147 (1971) – D’un bateau – Bon baisers à bientôt
  • SP148 (1971) – Midinettes de Paris – Obsession
  • SP149 (1971) – Tout le long des rues – Des pays merveilleux
  • SP150 (1971) – Voulez-vous Madame ? – Dans le jardin de mes rêves
  • SP151 (1971) – Mon printemps – Sérénade à la brise
  • SP152 (1971) – N’en dis rien à personne – La prière du soir
  • SP153 (1971) – Le bonheur n’est plus un rêve – Chanson aux nuages
  • SP154 (1971) – La belle ouvrez-moi donc – Line
  • SP155 (1971) – Ma joie – Merci Monsieur Schubert
  • SP156 (1971) – Le moulin de Magali – Prenez-moi pour joujou
  • SP157 (1971) – Tango d’Italie – Vous n’êtes pas venue dimanche
  • SP158 (1971) – Femmes, que vous êtes jolies – Va, mon ami va
  • SP287 (1973) – Concerto de Varsovie – Lettre à Élise
  • SP299 (1974) – Papillon – Papillon (même titre sur les deux faces)
  • SP321 (1974) – Comme une ombre – Ne lui dis jamais
  • SP361 (1974) – Avoir un bon copain, Hallelujah – Je chante sous la pluie
  • SP411 (1975) – Je t’ai donné mon cœur – Thé pour deux
  • SP412 (1975) – Pour être un jour aimé de toi, je vous emmènerai, adieu… – Heure exquise
  • SP413 (1975) – Méditerranée – Oh ! Ma Rose-Marie
  • SP1088 (1979) – La prière – Les temps viendront
  • SP1122 (1980) – Chanson d’amour – Ça ne vaut pas l’amour

45 Tours Columbia/EMI SP (2 titres) avec pochette dédiée Série 2C0

  • 2C006-10308M (1969) – Bonne fête papa – Ah ! Le petit vin blanc
  • 2C006-10336M (1969) – Souvenez-vous Mama -1962 – Maman (Bixio) -1962-
  • 2C006-10540M (1969) – Mon pays (B.O. du film « L’Âne de Zigliara »)- Thème corse
  • 2C006-10717M (1970) – L’étoile filante – Lorsque le cœur est amoureux (A namorada que sonhei)
  • 2C006-11369M (1970) – Quelques gouttes de pluie – L’homme qui se rappelle (Melancholy man)
  • 2C006-11522M (1971) – Love story (du film) – Mourir d’aimer (inspiré du film « Mourir d’aimer »)
  • 2C006-11730M (1971) – La marche de Sacco et Vanzetti (Here’s to you) (du film) – Ne t’en va pas (Please don’t go) -1969-
  • 2C006-11776M (1971) – Mon pays -1969 (B.O. du film « Une drôle de bourrique ») – Thème corse -1969-
  • 2C006-11849M (1971) – L’avventura – Une autre ville, un autre jour (Another time, another place)
  • 2C006-12225M (1972) – Il était une fois… la révolution (du film) – Le soleil ne se couche jamais
  • 2C006-12303 (1972) – Parle plus bas (Speak softly love-du film « Le Parrain ») – Le monde et notre amour (Till)
  • 2C006-12418 (1973) – Pluie d’été, soleil d’hiver (Summer-days) – Donnez-moi des roses
  • 2C006-12448 (1973) – Maman bonheur – Maman la plus belle du monde
  • 2C008-12714 (1974) – Papillon (chanson du film) – Es-tu seule mon amour ? (Are you lonesome to-night ?)
  • 2C008-12959 (1974) – Chantons l’amour – Laisse-moi le temps (Let me try again)
  • 2C004-13008 (1974) – What will I do… pour vous – Whispering (murmures) (2 titres du film « Gatsby le magnifique »)
  • 2C004-13098 (1975) – C’est mieux comme ça (Love say goodbye-du film « Le Parrain 2 ») – Mexicali rose
  • 2C010-14226 (1975) – L’Ajaccienne -1968 – La boudeuse -1971-
  • 2C010-14301 (1976) – Amor amor – Danse avec moi
  • 2C006-98467 (1976) – Chantons la même chanson (duo avec Laurent Rossi) – Chantons la même chanson (version instrumentale)
  • 2C006-14429 (1977) – Ma dernière chanson sera comme la première – Addio Julietta
  • 2C006-14503 (1977) – La femme de ma vie – Tant qu’il y aura une chanson d’amour -1976-
  • TLR-005 (1978) – Forza Bastia, forza Corsica (version chantée) – Forza Bastia, forza Corsica (version chœur) (tirage MPO sous-traité – édité sous label Pathé)
  • TLR-005 (1978) – Forza Bastia, forza Corsica (version chantée) – Forza Bastia, forza Corsica (version chœur) (tirage EMI, peu courant – édité sous label Pathé)
  • TLR-005 (1978) – Forza Bastia, forza Corsica (version chantée) – Forza Bastia, forza Corsica (version chœur) (tirage EMI, peu courant – édité sous label Bimbo Laurent Rossi, peu courant)
  • 2C008-14701 (1978) – La vie commence à soixante ans – Varsovie (The last waltz)
  • 2C008-14729 (1979) – Je ne vous ai jamais oubliée, madame – Tous les amoureux du monde (La Saint-Valentin)
  • 2C008-14807 (1979) – Hymne à l’Europe – Hymne à la joie
  • 2C008-63523 (1979) – Papa, dis le moi (duo avec Laurent Rossi) – Papa, dis le moi (version instrumentale (tirage sous-traité à Polygram)
  • 2C008-72126M (1980) – Venise et Bretagne -1934 – Noël en mer -1934-
  • 2C008-72230 (1980) – Cantemu corsu – Canzona païsana
  • 2C008-72331 (1981) – Soufflez les bougies (duo avec Laurent Rossi) – Soufflez les bougies (version instrumentale)
  • 2C008-72406 (1981) – Forza Bastia, forza Corsica (version chantée) -1978- Forza Bastia, forza Corsica (version chœur) -1978-
  • 2C008-73354 (1981) – J’ai toujours chanté des chansons d’amour (1re version) – Donne ta tendresse (45 T édité, retiré et remplacé par 73355)
  • 2C008-73355 (1981) – J’ai toujours chanté des chansons d’amour (2e version) – Donne ta tendresse
  • 2C008-73356 (1982) – Cinquante ans d’amour – Cinquante ans d’amour (version instrumentale)
  • 2C008-73357 (1982) – Grand-mère on t’aime – La guerre des gosses

45 Tours Pathé/EMI EP (4 titres) avec pochette dédiée Série ED

  • ED 59 (1956) – La petite église*, Une étoile d’amour* – Envoi de fleurs*, Vous êtes si jolie* *1949/50

45 Tours Columbia/EMI EP (4 titres) avec pochette dédiée Série ESVF

  • ESVF 1001 (1954) – Les cigarières de Barcelone, La fête du tabac – Adorable, Deux amants
  • ESVF 1004 (1954) – Téléphonez-moi chérie, Jolie mésange – Oh ! Mon papa, Ma joie
  • ESVF 1005 (1954) – Châteaux en Espagne, Carlotina – Mon ami mon ami, Maria l’amour
  • ESVF 1006 (1955) – Minuit Chrétiens (1939), Trois anges sont venus (1939) – Noël en mer (1934) Petit Papa Noël (1948)
  • ESVF 1007 (1955) – Qui va piano va lontano, Merci monsieur Schubert – Pastoreo, Les fleurs et les fontaines
  • ESVF 1008 (1956) – Ave Maria de Gounod (1938), Ave Maria de Schubert (1938) – Aubade du roi d’Ys (1934), Les pêcheurs de perles (1936)
  • ESVF 1009 (1956) – Romance de Maître Pathelin (1936), Berceuse de Jocelyn (1936) – Tristesse (1939), Pensée d’automne (1939)
  • ESVF 1010 (1956/52) – Célèbre Serenata (Toselli) (1938), Catari catari (1937) – O sole mio (1938), Santa Lucia (1939)
  • ESVF 1011 (1956) – Méditerranée*, Ajaccio* – N’en dis rien à personne*, Tango méditerranée* *1955
  • ESVF 1012 (1956) – Les muletiers*, Demain c’est dimanche* – Campanella*, Vierge Marie* *1955
  • ESVF 1013 (1956) – Lamento di u banditu, A rustaghia – Pene di core, Dimmi perche
  • ESVF 1014 (1957) – La fête à maman, Ô mon Dieu – Évasion, Toi qui veux savoir
  • ESVF 1015 (1957) – Scusami, Quand tu chantes ma guitare – Le long des rues de Paris, Cindy
  • ESVF 1016 (1957) – Tu n’as pas très bon caractère, Accarezzame – Beaucoup de caresses, Un jour l’amour
  • ESVF 1017 (1957) – Mandoline amoureuse, Toi l’amour – Buenas noches mi amor, Lazarelle
  • ESVF 1018 (1957) – Italiana, Jolie Florence – Hawaii tango, Venise
  • ESVF 1019 (1957) – Naples au baiser de feu, Prière à San Genaro – Te voglio bene tanto tanto, Chanson napolitaine
  • ESVF 1020 (1957) – Sérénade pour un ange (version courte), Sans toi – Costanzella, Les rues de Napoli
  • ESVF 1021 (1958) – Reviens reviens-moi, Le bateau de Tahiti – Au Vénézuela, Adieu ma belle amie
  • ESVF 1022 (1958) – Si tu voulais m’aimer, Ambre – Le petit tango, Fleur du Japon
  • ESVF 1023 (1958) – Ô Bernadette, Salve Regina – Ave Maria de Gounod*, Ave Maria de Schubert* *1938
  • ESVF 1024 (1958) – Parigi Roma, Paysan mon ami – Rose d’or, Primavera
  • ESVF 1025 (1958) – Corsica, O Mama (1958) – Ajaccio (1955), Printemps de Corse (1954)
  • ESVF 1026 (1958) – Adieu amour, Venticello di Roma – Bon voyage, Un peu beaucoup passionnément
  • ESVF 1027 (1958) – Corsica, Madre mia – Je t’aimerai t’aimerai, Héléna
  • ESVF 1028 (1958/65) – La fête à maman, O Mama (1958) – Madre mia, Toutes les mères
  • ESVF 1029 (1958) – Dans le bleu du ciel bleu, Amour enfants et mandoline – Du moment qu’on s’aime, À Capri
  • ESVF 1030 (1958) – Portofino, Mes souvenirs – Mélodie perdue, Tu es de mon pays
  • ESVF 1031 (1958) – Merci monsieur Nöel, Il faut arriver demain – Le mariage des jouets, Le petit ramoneur
  • ESVF 1032 (1958) – Tu me donnes, Pourquoi n’as tu rien dit ? – Bonjour chérie, Si tu vas à Rio
  • ESVF 1033 (1958) – L’eau vive, Cœur à cœur – Guitare et tambourin, Je t’écrirai
  • ESVF 1034 (1959) – Dans mon île d’amour, Maria (en corse) – Porto Polo, Corsica bella (1959)
  • ESVF 1035 (1959) – Sérénade à Bari, Sur la piazetta – Si Dieu pouvait (2e version), Être ensemble
  • ESVF 1036 (1959) – Fumée aux yeux, Oui oui oui oui – Ce serait dommage, Le soleil
  • ESVF 1037 (1959) – Ciao ciao bambina, Mama cara Mama – Li per li, Ecris-le moi
  • ESVF 1038 (1959) – La Madone d’amour, Le secret de l’amour – Passionaria, Ole muchacheros
  • ESVF 1039 (1959) – Adieu tristesse, La chanson d’Orphée – Vénus, Mon amour oublié
  • ESVF 1040 (1959) – Lettre au Papa Noël, Le petit diable – Natal (Noël brésilien), Mon Noël
  • ESVF 1041 (1959) – Les cloches de Lisbonne, Ne joue pas (1re prise) – Rien pour toi, Le monde change
  • ESVF 1041 (1959) – Les cloches de Lisbonne, Ne joue pas(2e prise) – Rien pour toi, Le monde change
  • ESVF 1042 (1959) – J’ai envie de t’embrasser, Clair de lune – Le tango nous invite, Jazz tango
  • ESVF 10003 (1960) – Minuit Chrétiens (1939), Trois anges sont venus (1939) – Noël en mer (1934), Petit Papa Noël (1948) (album disque)
  • ESVF 1043 (1960) – Papa aime maman, Romantica – Tom Pillibi, Au fond des nuits
  • ESVF 1044 (1960) – Vieni vieni si, Bon baisers à bientôt – Valentino, Comme un cygne blanc
  • ESVF 1045 (1960) – Prière à tes yeux, Paris a le cœur tendre – L’aventure est belle, Je sais
  • ESVF 10013 (1960) – Berceuse des trois épis, Berceuse de la tortue et du crocodile – Berceuse de l’enfant noir, Berceuse de la lune et de l’agneau (album disque)
  • ESVF 1046 (1960) – Noël sous les tropiques, Douce nuit – La rose de Noël, Noël c’est l’amour
  • ESVF 1047 (1960) – Notre concerto, Les filles du soleil – Ma chanson est pour toi, Le grand pardon
  • ESVF 1048 (1960) – Demain tout recommencera, Tu peux – La petite grange, Maeva
  • ESVF 1049 (1961) – Matteo, Les jours de notre vie – Mon chant d’amour, Sérénade à Margellina
  • ESVF 1050 (1961) – Connais-tu ? Amour à Naples – Marina viva, Qu’il est doux
  • ESVF 1051 (1961) – Tout le bonheur du monde, L’enfant que j’aime – Le pays merveilleux, Romance du passé
  • ESVF 1052 (1961) – Une simple carte postale, Retour (1961) – Le temps d’un tango, Plus doucement
  • ESVF 1053 (1961) – Enfin les vacances, Amour cigales et farniente – Douce nuit de Malaga, Sous le ciel de la Provence
  • ESVF 1054 (1961) – Pardon pour notre amour, Je rêve de Tahiti – Guitare tango, En plein cœur
  • ESVF 1055 (1961) – Mon Noël corse, Noël et l’enfant – Mon père Noël à moi, Merci Noël
  • ESVF 1056 (1961) – Rien, Faites un bon voyage – C’est toujours le tango qu’on aime, Vizzavona
  • ESVF 1057 (1962) – Les roses blanches de Corfou, Tu n’es pas un ange – Tango italiano, Gondoli gondola
  • ESVF 1058 (1962) – Souvenez-vous mama, O mama – Maman (Bixio 1962), Y a qu’une maman
  • ESVF 1059 (1962) – Savoir aimer, Twist à Napoli (sur poch : Napoli Napoli) – La paloma, Ma rose d’Alsace
  • ESVF 1060 (1962) – Enfant de tous les temps, Dans le cœur d’une rose – Lorsque tu t’endors, Quand j’ai vu passer les cigognes
  • ESVF 1061 (1963) – El pecador, La cigale – Sur un accord de guitare, Si tu m’aimes tant que ça
  • ESVF 1062 (1963) – Brasilia mon amour, Heureusement – Amor mon amour my love, J’avais vingt ans
  • ESVF 1063 (1963) – L’Ajaccienne (1943), Dio vi salvi Regina (1943) – Complainte corse (1955), O Ciucciarella (1955)
  • ESVF 1064 (1963) – Le temps des guitares, Éternelle chanson – Le soleil et la mer, Adios amigo
  • ESVF 1065 (1963) – Reviens (1938), Femmes que vous êtes jolies (1949) – Le temps des cerises (1938, La prière du soir (1949)
  • ESVF 1066 (1963) – Mon vrai premier Noël, Quand minuit sonne – Bonne nuit, La Vierge à la crèche
  • ESVF 1067 (1964) – Lune de miel au Portugal, Reviens mon enfant – Maria Elena, Crépuscule tango
  • ESVF 1068 (1964) – La petite église*, Une étoile d’amour* – Envoi de fleurs, Vous êtes si jolie* *1949/50
  • ESVF 1069 (1964) – La petite mule (1953)*, Ton mariage (1953) – Tango bleu (1952), Rosa (1952)
  • ESVF 1070 (1964) – Marinella, C’est à Capri – Maria, Vieni vieni
  • ESVF 1071 (1964) – La ronde, Un jour deux enfants – La plage, Peur de te perdre
  • ESVF 1072 (1965) – Charmaine, Tout bleu – C’est un chagrin d’amour, Stellina
  • ESVF 1073 (1965) – Le printemps sur la colline, Les yeux de l’amour – Si tu pleures si tu chantes, Tu méritais mieux
  • ESVFAD 10003 (1965) – Minuit Chrétiens (1939), Trois anges sont venus (1939) – Noël en mer (1934), Petit Papa Noël (1948) (album disque)
  • ESVF 1074 (1965) – Jamais personne avant toi, Chem-cheminée – Clara mon grain de blé, Dis-moi le vent
  • ESVF 1075 (1965) – Barcarolle bastiaise*, O pescador dell’onda* – Ti tengu cara (1950), O signore cosa che* *1955
  • ESVF 1076 (1966) – Tous les deux, Capri c’est Paris – C’est ma prière, Ô ma mie ô ma Mireille
  • ESVF 1077 (1966) – Merci chérie, Bye bye bye – Parle-moi d’Ajaccio, Teresa
  • ESVF 1078 (1966) – San Miguel, Le soleil c’est déjà les vacances – Les étoiles de mai, Amore
  • ESVF 1079 (1966) – Petite maison grise (1939), Paradis du rêve (1937) – Le vagabond fleuri (1943), Paysage (1935)
  • ESVF 1080 (1966) – Il faut croire, Paris en colère – Dommage dommage, Guantanamera
  • ESVF 1081 (1967) – C’est ma chanson, Sérénade ajaccienne – Que c’est long un jour, Bella
  • ESVF 1082 (1967) – L’important c’est la rose, Le printemps de mon premier amour – Ces mots stupides, Quand tu t’en iras

45 Tours Columbia/EMI EP (4 titres) avec pochette dédiée Série ESRF

  • ESRF 1002 (1953/62) – La petite mule, Ton mariage – Tango bleu *, Rosa* *1952
  • ESRF 1007 (1953) – Deux petits chaussons, Pour un rêve d’amour – Édith Piaf : Pour qu’elle soit jolie ma chanson, Bravo pour le clown
  • ESRF 1008 (1954) – Les fées vont revenir*, Bella bella donna* – Soir espagnol*, La fête des fleurs*(version courte) *1953
  • ESRF 1196 (1958) – A. CORDY (Hello ! le soleil brille), É. PIAF (mon manège à moi) – COMPAGNONS DE LA CHANSON (Sarah), T. ROSSI (le bateau de Tahiti)
  • ESRF 1381 (1962) – Le pinzutu, Thème du petit Pietro – Générique, Thème de la veuve
  • ESRF 1534 (1964) – Ave Maria de Gounod Tino Rossi, Ave Maria Chanteurs croix de bois – Ave Maria Schubert Luis Mariano, Ave Maria Les Compagnons de la chanson…
  • ESRF 1543 (1964) – E viva Sampiero, Le branle du parc-Danse au château-Pavane de Diane, Défilé des troupes royales – Lamento du prisonnier corse, Champ de bataille endormi, Renaissance de l’espoir.
  • ESRF 1883 (1967) – Ajacciu bellu (1933), U trenu di Bastia (1959) – U lamentu di u banditu (1956), Piscatore d’Ajaccio (1959)
  • ESRF 1884 (1967) – Berceuse (1933), Canzona di u cucu (1959) – I mulateri (1959), A rustaghia (1933)
  • ESRF 1885 (1967) – Vizzavona (1961), Porto Polo (1959) – J’avais vingt ans (1963), Marina viva (1961)
  • ESRF 1886 (1967) – Ave Maria de Gounod*, Ave Maria de Schubert* – Salve Regina#, Romance de Nadir-1936- #1958 *1938
  • ESRF 1887 (1967) – Il faut croire*, Paris en colère* – Dommage dommage*, Guantanamera* *1966
  • ESRF 1888 (1967) – Le temps des guitares*, Eternelle chanson* – Le soleil et la mer*, Adios amigo* *1963
  • ESRF 1890 (1967) – Méditerranée*, Ajaccio* – N’en dis rien à personne*, Tango méditerranée* *1955
  • ESRF 1891 (1967) – Les muletiers*, Demain c’est dimanche* – Campanella*, Vierge Marie* *1955
  • ESRF 1893 (1967) – La petite église*, Une étoile d’amour* – Envoi de fleurs*, Vous êtes si jolie* *1949/50
  • ESRF 1894 (1967) – Marinella*, C’est à Capri* – Maria*, Vieni vieni* *1964
  • ESRF 1895 (1967/69) – Célèbre Serenata (Toselli) (1938), Catari catari (1937) – O sole mio (1938), Santa Lucia (1939)
  • ESRF 1896 (1967) – L’Ajaccienne (1955), Dio vi salvi Regina (1943) – Complainte corse (1955), O Ciucciarella (1955)
  • ESRF 1897 (1967/69) – Reviens (1938), Femmes que vous êtes jolies (1949) – Le temps des cerises(1938), La prière du soir (1949)
  • ESRF 1898 (1968) – Maria Elena*, Roses blanches de Corfou* – La playa*, Merci chérie -1966- *1964
  • ESRF 1899 (1967) – La chapelle au clair de lune, La dernière valse (1re prise remplacée) – Prenons le temps d’aimer, Tu n’as que vingt ans
  • ESRF 1899 (1967) – La chapelle au clair de lune, La dernière valse (2e prise) – Prenons le temps d’aimer, Tu n’as que vingt ans
  • ESRF 1902 (1968) – Oh ! Mon papa (1954), Sur la mer une voile (1953) – Venise et Bretagne (1934), Des pays merveilleux (1954)
  • ESRF 1903 (1968) – C’est ma chanson*, Sérénade ajaccienne* – Que c’est long un jour*, Bella* *1967
  • ESRF 1905 (1968) – En suivant l’étoile*, Quand la neige tombe sur les roses* – Souvent je vous vois*, Quand je lis dans tes yeux* *1967
  • ESRF 1910 (1968) – Savoir aimer*, Twist à Napoli* – La paloma*, Ma rose d’Alsace* *1962
  • ESRF 1913 (1968) – Une rose, Les lilas blancs – Tu reviendras vers ta maison, C’est un chant dans mon cœur
  • ESRF 1926 (1968) – Romance de Maître Pathelin (1936), Berceuse de Jocelyn (1936) – Tristesse (1939), Pensée d’automne (1939)
  • ESRFAD 10019 (1968) – Pour Noël, Cette nuit-là – Vive le vent, Le Noël des enfants oubliés (album disque)

45 Tours Columbia/EMI EP (4 titres) avec pochette dédiée Série 2C0 et ultérieurement

  • 2C016-10029 (1969) – Ah ! Qu’il est doux, Les grands amants – Parce-que tu me quittes, Maria souviens-toi
  • 2C016-10166 (1969) – Barcarolle bastiaise*, O pescador dell’onda* – Ti tengu cara#, O signore cosa che* #1950 ; *1955
  • 2C016-10167M (1969) – Le rêve passe, Le rocher de Sainte-Hélène – Schoenbrunn, Partant pour la syrie
  • 2C012-13003 (1972/77) – Minuit Chrétiens*, Trois anges sont venus* – Noël en mer -1934-, Petit Papa Noël -1948- *1939 (album disque)
  • 2C012-13003 (1978) – Minuit Chrétiens*, Trois anges sont venus* – Petit Papa Noël -1948-, Noël en mer -1934- *1939
  • 2C008-73359 (1982) – Minuit Chrétiens*, Trois anges sont venus* – Petit Papa Noël -1948-, Noël en mer -1934- *1939 (envoi « carte postale »)
  • 2C010-73360 (1983) – Grand-Mère on t’aime, Soufflez-les bougies* – Oh ! Mon papa#, Maman bonheur -1973- #1954 *1981 (album disque)
  • 1130037 (1987) – Minuit Chrétiens*, Trois anges sont venus* – Petit Papa Noël -1948-, Noël en mer -1934- *1939 (album disque)

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article Tino Rossi de Wikipédia en français (auteurs)