I Muvrini (Les petits mouflons en corse) est un groupe corse de musique corse créé par les frères Alain et Jean-François Bernardini à la fin des années 1970. Ils furent initiés jeunes à la musique corse traditionnelle par leur père, Ghjuliu, qui était un poète et chanteur corse assez connu.

I Muvrini relança la culture corse et sa musique en particulier. Ceci est d’autant plus spectaculaire que le groupe s’est formé à une époque où les langues régionales étaient non reconnues, voire réprouvées. Dans les années 80, si le groupe chantait des polyphonies traditionnelles (dont des paghjelle), il ajoutait à son répertoire des chants contestataires. Il a d’ailleurs été victime de plusieurs arrêtés municipaux lui interdisant de se produire dans certains villages corses, menant parfois à des confrontations entre nationalistes et militants du collectif Corse française et républicaine (CFR).

Le groupe commença à s’ouvrir progressivement aux musiques du monde et à la variété. Il a notamment enrichi son orchestration avec de de nouveaux instruments de musique tels que la vielle à roue ou la cornemuse qui ont longtemps été utilisés par le groupe de ses débuts jusqu’à la fin des années 1990.

Le groupe est connu à l’étranger, dans des pays tels que la Suisse, la Belgique, l’Allemagne, les Pays-Bas, qu’ils visitent à chaque tournée de promotion de leur nouveau disque.

I Muvrini s’est produit sur les plus grandes scènes françaises : OlympiaBercy, le Zénith, qu’ils ont pratiqué plusieurs fois, mais aussi le Trianon, le silo de Marseille, ou encore, plus récemment, le Casino de Paris. Il est le groupe Corse ayant la plus grande notoriété à travers le monde, cela étant dû à son ouverture sur celui-ci; de plus, son leader Jean François Bernardini est actif également à travers la fondation AFC Umani qu’il préside, ainsi que dans la promotion de la non-violence dans le monde pour laquelle il s’investit beaucoup, ce qui lui donne une certaine popularité dans les médias (radio, journaux, émissions télévisées) où il est très sollicité.

I Muvrini a construit un studio ultra moderne au sein même de leur village de Taglio-Isolaccio (Tagliu-Isulacciu en langue corse), et possède sa propre maison de distribution de disques AGFB depuis l’enregistrement de l’album Pè l’amore di tè effectué à Paris en 1987 et sorti en 1988.

I Muvrini a remporté huit disques d’or et surtout deux Victoires de la musique (en deux participations). Chaque année, ils effectuent une centaine de concerts principalement hors de Corse avec des dates réguliers au mois d’août sur l’île.

I Muvrini a chanté plusieurs fois en mêlant ses voix à celles d’autres artistes :

Le rayonnement par la singularité, la fraternité par la différence… c’était possible, mais on ne le savait pas… et c’est cela que vous nous apprenez chaque soir.
Qu’est-ce qui te rend heureuse, ma terre…
est-ce que ta joie s’appelle toujours GIOIA ? Est-ce que tes fleuves, tes arbres, tes sources, tes fontaines sont toujours appelés par leur nom ? Dimmi s’è i to fiumi, i to fiori, e to funtane è e to surgente portanu sempre u so nome ?
Tous vos amis du monde sont-ils dans vos cœurs, près de vous ce soir ?
Savez-vous combien la Corse est un bonheur pour eux… combien ceux qui y viennent, la gardent à jamais au fond de l’âme ?
UNA TERRA UMANA, BEATA FUNTANA CHÌ PESA OGNI GRANA…
A to banlieue à tè, u mio paese à mè, mon slam et ta chanson, pour l’amour de nos terres… Ecoute : on est des milliers de frères, TERRA più TERRA, terre plus terre, VITA più VITA, vie plus vie, DONNA, femme, OMU, homme, CORE, cœur, MANU, main, QUÌ SIN’ À L’ UMANITÀ, d’ici jusqu’à l’humanité ?
Quelle sorte de jardinier voulons-nous être, les uns à l’égard des autres ?
Walk your talk, marche ta parole, fais ce que tu dis, incarne ce que tu parles, sois le changement que tu veux voir autour de toi…
« L’amour de la terre, sans terres lointaines à conquérir… » La terre est une école. La terre, ça s’apprend.
IN CORE À LU MONDU, D’UN AMORE FONDU, TI CANTU, TI CANTU GAÏA.

Discographie

  • 1979 – Ti ringrazianu
  • 1980 – Anu da vultà
  • 1980 – Campemuci (chants par des enfants uniquement)
  • 1981 – Rundinella (présents dans 4 des chansons)
  • 1981 – È campa quì
  • 1984 – Lacrime
  • 1985 – 85
  • 1986 – À l’encre rouge
  • 1988 – Pè l’amore di tè
  • 1989 – Quorum
  • 1990 – In core (live au théâtre de Bastia)
  • 1991 – À voce rivolta
  • 1993 – Noi
  • 1995 – Curagiu (Disque d’or)
  • 1996 – Bercy 96 (live) (Disque d’or)
  • 1998 – Leia (Disque d’or)
  • 2002 – Umani (Disque d’or)
  • 2003 – Terra (Long Box, compilation, 3 disques)
  • 2005 – Alma (Disque d’or)
  • 2007 – I Muvrini et les 500 choristes (Disque d’or)
  • 2010 – Gioia (Disque d’or)
  • 2012 – Imaginà
  • 2015 – Invicta
  • 2016 – Pianetta
  • 2017 – Luciole
  • 2019 – Portu In Core

Contenu soumis à la licence CC-BY-SA 3.0. Source : Article I Muvrini de Wikipédia en français (auteurs)